MATERNELLE

Ressources pour l’éducation à la citoyenneté : L’enseignement intentionnel et directe des compétences essentielles à la citoyenneté

MATERNELLE RESSOURCES SUR LA CITOYENNETÉ UNE CITOYENNETÉ ENGAGÉE

Partie A : Connexions curriculaires et arrière-plan

GRANDES ORIENTATIONS DE LA CITOYENNETÉ

Les citoyens engagés remettent en question, examinent de manière critique, soutiennent et défendent les droits et les responsabilités d’une démocratie sur de nombreux plans. Ils tentent de comprendre les problèmes, dissimulés ou manifestes, qui relèvent des enjeux de la citoyenneté et d’élaborer les plans d’action appropriés pour y apporter des solutions.
Les règles, les règlements et les lois constituent les principaux outils auxquels une société s’organise et se structure. Les élèves vont considérer la relation entre les droits et les responsabilités qui contribuent à mettre de l’ordre dans la société. Comme les élèves examinent les effets des règles et commencent à apprécier les responsabilités de l’organisme dirigeant qui a élaboré ces règles/structures, ils prennent conscience de la responsabilité qu’ont les citoyens de soutenir les divers paliers de gouvernance, et d’y contribuer.
Les élèves travailleront à comprendre les retombées diverses qu’ont les règles sur la population. Et ce faisant, ils travailleront également à comprendre la raison d’être fondamentale de ces règles.
Les élèves examineront les divers paliers de gouvernement pour comprendre les responsabilités des différents gouvernements et le processus décisionnel. Ils examineront également les processus à suivre dans diverses structures gouvernementales pour soulever des questions et mettre en œuvre le changement.
Comme les citoyens engagés s’efforcent d’aborder les questions d’une variété de points de vue, ils commencent également à explorer les méthodes de résolution des conflits et à examiner et à pratiquer les actions qui contribuent à la paix et à l’ordre.
L’exploration du raisonnement critique dans ce domaine de la citoyenneté encourage les élèves à essayer de comprendre un point de vue différent du leur.

APERÇU ET EFFETS ESCOMPTÉS DE L’ÉDUCATION À LA CITOYENNETÉ

Les élèves commenceront à mieux comprendre leurs droits et les responsabilités qui accompagnent ces droits. Ils examineront l’impact des règles et de l’ordre sur leur vie. Plus spécifiquement, les élèves examineront les règles pour déterminer leur raison d’être et leur fonction. Ils en viendront à apprécier que les règles visent à favoriser l’ordre pour que les gens puissent cohabiter pacifiquement.

À l’élémentaire, les élèves commenceront à pratiquer le respect d’eux-mêmes et apprendront par l’exemple à modeler le respect des autres, et ils continueront à défendre les intérêts des autres.

Grâce aux connaissances acquises, les élèves pourront :

  • comprendre que les règles sont créées dans des buts différents.
  • déterminer les comportements qui respectent les règles et ceux qui ne les respectent pas.
  • examiner les conséquences du respect ou du non-respect des règles.
  • comprendre que les gens peuvent avoir différents points de vue.

SAVOIRS ACQUIS SUR LA CITOYENNETÉ

  • Les savoirs acquis et les questions stimulent la réflexion, guident l’enquête et sont liés aux apprentissages critiques.
  • Les questions attirent l’attention sur les « grandes idées » du domaine d’enquête qui seront examinées et réexaminées tout au long de la démarche d’enquête.
  • Les réponses à ces questions sont des sources d’évaluation des apprentissages.
L’élève saura que :

  • les gens se dotent de règles pour pouvoir cohabiter pacifiquement.
  • les règles ont des niveaux de répercussion différents.
  • les personnes qui établissent les règles doivent prendre en considération le bien commun et les besoins des individus.

Inférence – Des règles qui semblent justes à une personne ou à un groupe peuvent paraitre injustes à d’autres (Le point de vue a une incidence sur la façon dont les règles sont perçues).

ACQUISITION DES CONNAISSANCES ET DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES

L’élève saura :

  • comment on établit les règles.
  • pourquoi on établit des règles.
  • comment on fait respecter les règles et qui les fait respecter.
  • ce que signifie « le bien commun ».
  • qu’il existe des processus simples de résolution des conflits.

L’élève acquerra la capacité de :

  • catégoriser.
  • faire des comparaisons.
  • examiner les conséquences d’avoir des règles ou de ne pas en avoir.
  • rechercher des points de vue différents.

QUESTIONS ESSENTIELLES

Les questions essentielles sont des questions ouvertes qui sont constamment revues, couvrent des concepts que les élèves vont explorer pendant toute l’unité d’étude, servent à en vérifier la compréhension et sont des sources d’évaluation des apprentissages.
  • Qu’est-ce qui fait qu’une règle est juste?
  • Pourquoi les règles sont-elles différentes d’un endroit à un autre?
  • Comment les règles aident-elles les gens à cohabiter pacifiquement?
  • Comment les règles changent-elles?
  • Que veut dire être citoyen?

APPRENTISSAGES CRITIQUES

É-PC.3 : Développe une image positive de soi y compris une facette de son identité comme élève en immersion.

c. Apprécie en décrivant les talents d’une autre personne à l’aide de structures telles que « Je peux courir vite » « Elle peut dessiner une fleur » « Ils peuvent construire une maison avec des blocs ».

É-DV.1 : Manifeste sa compréhension de messages courts et simples par différents moyens : expression, gestes, réactions, remarques (souvent dans sa langue première), dessins, images numériques, mimes et danses.

d. Nomme la plupart des objets de son environnement scolaire immédiat grâce à des expériences concrètes et authentiques.

É-DV.2 : Utilise ses connaissances du sujet et de sa langue première.

e. Établit le lien entre ce qu’il ou elle est en train d’apprendre et son monde.

É-GV.4 : Utilise le français acquis pour s’organiser mentalement et physiquement ainsi que pour interagir avec autrui afin de répondre à une variété d’intentions :

  • un processus utilisé;
  • des consignes ou directives;
  • une description de son environnement des personnes et des expériences;
  • des sentiments et comportements propices aux saines relations à l’école et au travail coopératif;
  • une expression de ses gouts;
  • la conclusion d’une histoire collective ou lue par l’enseignant ou l’enseignante.

j. Identifie et nomme des lieux dans l’école et sur le terrain de jeu.

É-GV.8 : Démontre une compréhension de la notion que les arts sont un moyen d’exprimer les idées.

i. Représente un objet selon différentes perspectives à l’aide d’un rétroprojecteur, d’un miroir, d’une table lumineuse, p. ex. vue de côté d’en haut, d’en bas, de loin, de près.

É-GV.9 : Développe son corps y compris la motricité fine et globale par l’amélioration :

  • de l’endurance cardiovasculaire la flexibilité l’endurance musculaire et la force musculaire;
  • des habiletés locomotrices, non locomotrices et de manipulation;
  • des mouvements rythmiques en lien avec des habiletés locomotrices et non locomotrices.

b. Maintient son équilibre suite à la pratique de différents mouvements par exemple :

  • saute verticalement à partir de deux pieds et atterrit sur deux pieds en position de conducteur de motocyclette;
  • court et saute pour toucher un objet suspendu et atterrit sans tomber;
  • saute de côté avec les bras le long du corps;
  • saute en reculant en avançant en faisant une rotation le long de l’axe vertical;
  • marche sur une planche ou une poutre plus étroite que le pied;
  • saute sur un pied;
  • transfère le poids de son corps en changeant de pied dans la montée et la descente d’un escalier.

e. Lance et attrape divers objets de diverses façons (p. ex. un foulard, un sac de fèves, des ballons, des disques volants, ou autres objets de différentes formes) vers le mur, à des distances variées, à l’aide de sa main dominante :

  • par-dessus;
  • en dessous;
  • de côté;
  • avec une main ou deux mains;
  • avec différentes intensités.

j. Dribble un ballon avec les mains et à différentes occasions avec les pieds de diverses façons, par exemple :

  • dans son espace personnel;
  • vers l’avant;
  • à différentes hauteurs (pour les mains seulement);
  • selon une trajectoire;
  • lentement ou rapidement;
  • avec changement de direction.

É-GV.10 : Varie les mouvements du corps lors de la locomotion de la non locomotion et de la manipulation par rapport à :

  • l’espace;
  • l’effort;
  • les relations.

b. Applique diverses façons de se déplacer à différentes vitesses et à différents niveaux en suivant des consignes données ou un rythme donné par exemple :

  • Marche, court, galope, bondit, grimpe, rampe, fuit, poursuit, saute, glisse, danse, avance, recule :
    • sans toucher les autres personnes ou les objets qui l’entourent;
    • en arrêtant sur demande sans tomber;
    • entre des objets et à travers des obstacles;
    • au-dessus ou au-dessous des obstacles;
    • en suivant différentes trajectoires;
    • sur une ligne droite ou une ligne courbe;
    • vers l’arrière vers l’avant;
    • sur la pointe des pieds;
    • aussi loin que possible;
    • en poursuivant ou en évitant une autre personne;
    • atteint un point de repère proche ou lointain;
    • rampe lentement, saute rapidement, se sauve comme un furet rusé, bondit comme un chat, saute comme une ballerine, galope comme un cheval, marche comme un ours, marche comme un canard.

d. Démontre comment son corps peut être en relation avec des objets ou des personnes p. ex. loin/près, par-dessus/en dessous, sur/sous, devant/derrière, à côté, en dedans (à l’intérieur/ l’extérieur), autour, le long de, entouré de, à gauche, à droite, en haut/en bas.

e. Identifie et décrit des régularités répétitives telles que les mots qui se répètent dans une chanson, les sons dans une comptine, les fenêtres dans un édifice, les couleurs ou les formes sur un motif culturel (broderie ou autre) pertinent à soi à sa famille ou à sa communauté.

É-AC.1 : Contrôle un vocabulaire varié pour expliquer et interpréter son milieu et son vécu.

  • a. Applique sa connaissance des mots reconnus globalement présentés en contexte et des familles de mots fréquemment utilisés pour comprendre des mots et les employer :
  • pour décrire ses représentations ses œuvres.
  • c. Nomme les choses qui l’entourent p. ex. objets de la classe jeux activités routines.

É-AC.5 : Associe le langage oral au symbole écrit.

  • a. Relie les symboles trouvés dans son environnement à leur signification.

É-PO.3 : Explore la démarche de la prise de décision dans les jeux de rôle et des représentations avec marionnettes.

a. Participe à l’élaboration des règlements de la classe.

b. Propose des mots des comportements ou des gestes qui peuvent appuyer l’harmonie p. ex. « Merci » « Je m’excuse » « Attends ton tour s’il te plait » « Lève la main ».

c. Respecte les décisions prises en commun et les règlements élaborées en collaboration.

d. Identifie des personnes en position d’autorité dans son vécu p. ex. la mère, le père, l’enseignante, l’entraineur de sport, le directeur ou la directrice de l’école.

e. Suggère des moyens de résoudre des conflits dans la salle de classe et sur le terrain de jeu à l’aide de jeux de rôles, de représentations ou de marionnettes.

f. Explique la valeur de prendre le temps de « s’arrêter-réfléchir-décider » avant de faire quelque chose.

É-PO.4 : Explore les moyens utilisés pour satisfaire ses besoins ainsi que les besoins de ses proches.

a. Identifie et décrit des besoins de base pour la survie des êtres vivants (plantes, animaux et humains) p. ex. nourriture, eau, air et abri.

b. Compare et représente les moyens par lesquels on répond à ses besoins et à ceux de son groupe d’appartenance.

c. Explique l’importance de travailler ensemble pour accomplir des tâches p. ex. ranger le matériel utilisé en commun ou l’équipement dans le gymnase, recycler des boites de jus.

d. Propose des façons de coopérer à la réalisation d’une activité ou d’une tâche.

e. Partage les conséquences d’une promesse non tenue à partir de situations données p. ex. promesse d’invitation à une fête, promesse de jouer à la récréation, promesse de donner la nourriture à l’animal de compagnie ou de nettoyer sa cage.

f. Partage l’équipement lors des jeux et des activités.

g. Négocie avec ses camarades de classe lors des activités et des jeux de petits groupes pour chercher le consensus.

Partie B : Plan d’apprentissage

L’élève sera capable de :

  • comprendre que les règles ont différentes raisons d’être et sont établies par différents organismes.
  • reconnaitre comment les règles contribuent à faire régner l’ordre et à aider les gens à bien s’entendre.

ENQUÊTE SUR LA CITOYENNETÉ

Apprentissages critiques
É-PO.3 : Explore la démarche de la prise de décision dans les jeux de rôle et des représentations avec marionnettes.

a. Participe à l’élaboration des règlements de la classe.

b. Propose des mots des comportements ou des gestes qui peuvent appuyer l’harmonie p. ex. « Merci » « Je m’excuse » « Attends ton tour s’il te plait » « Lève la main ».

c. Respecte les décisions prises en commun et les règlements élaborées en collaboration.

É-PO.4 : Explore les moyens utilisés pour satisfaire ses besoins ainsi que les besoins de ses proches.

c. Explique l’importance de travailler ensemble pour accomplir des tâches p. ex. ranger le matériel utilisé en commun ou l’équipement dans le gymnase, recycler des boites de jus.

QUESTIONS POUR GUIDER LA DÉMARCHE D’ENQUÊTE

Les questions essentielles font l’objet d’une discussion avec les élèves au début de l’exploration de l’étude. Ces questions ouvertes couvrent des concepts que les élèves vont explorer pendant toute l’unité d’étude.
Questions essentielles

  • Qu’est-ce qui fait qu’une règle est juste?
    • Est-ce que tout le monde pense que les règles sont justes?
  • Pourquoi les règles sont-elles différentes d’un endroit à un autre?
    • Comment les règles sont-elles différentes?
  • Comment les règles aident-elles les gens à cohabiter pacifiquement?
    • Pourquoi établit-on des règles?
  • Comment les règles changent-elles?
  • Que veut dire être citoyen?

Vocabulaire
Bien commun

  • bon pour tout le monde

Règle

  • principe qui gouverne la conduite

Droits

  • faculté reconnue à quelqu’un par une autorité publique, d’agir de telle ou telle façon, de jouir de tel ou tel avantage

Responsabilité

  • prise de responsabilité personnelle
  • rendre compte à quelqu’un
  • fiabilité

Citoyen engagé

  • participe activement

Juste

  • raisonnable, équitable, impartial, rationnel

PRÉSENTER LE SUJET ET DÉGAGER LES RÉFLEXIONS DES ÉLÈVES

Cette section présente les concepts et aide les enseignants à se faire une idée de ce que pensent leurs élèves. Poser les questions essentielles et donner le temps aux élèves d’y réfléchir et d’en parler. Leurs réponses donneront aux enseignants une idée des notions que possèdent déjà les élèves et leur permettront de déterminer ce qu’il est nécessaire de leur enseigner pour travailler aux apprentissages critiques. C’est à cette étape qu’on présente le vocabulaire et que les élèves le notent. Cette portion correspond à la portion « On le fait ensemble » de la leçon, au cours de laquelle les enseignants orientent l’enquête.
Processus

  • Poser les questions essentielles et laisser les élèves partager leurs réflexions sur le sujet.
  • Déterminer ce que les élèves savent et comprennent et ce qu’ils ont besoin de faire pour maitriser les questions essentielles et y répondre (lien au contenu). Ajouter des questions si nécessaire. Les élèves sont encouragés à ajouter leurs questions aux autres.
  • Créer un tableau SVA (« ce que je sais, ce que je veux apprendre et ce que j’ai appris ») – déterminer le vocabulaire qu’il faudra faire acquérir aux élèves
  • Dégager les questions supplémentaires que les élèves pourraient avoir à la suite de leurs discussions sur les questions essentielles.
  • Inscrire les réponses dans un tableau « avant, pendant, après » que l’on affichera pour continuer la réflexion à la fin de l’étude et voir l’évolution des idées des élèves.
  • Demander aux élèves de trouver quelques-unes des règles de la classe, de l’école, de la maison, du gouvernement, p. ex. limites de vitesse, ceintures de sécurité, etc.
    • Faire la liste des règles et chercher les similarités et les différences entre les règles et l’environnement où elles s’appliquent
    • Pourquoi avons-nous des règles qui sont les mêmes, quel que soit l’endroit où l’on se trouve?
    • Essayer de déterminer la raison ou la raison d’être des règles – information, sécurité
    • Essayer de déterminer si les élèves pensent qu’ils ont la responsabilité de respecter les règles
  • Faire le lien entre les apprentissages critiques et ce que les élèves ont appris durant les années précédentes et vont apprendre plus tard
    • Faire le lien entre la discussion des symboles et des catégories de symboles et la façon dont les symboles incitent à respecter certaines règles de conduite
    • Les élèves se serviront des connaissances acquises pour :
      • Trouver les règles – leur origine et leur raison d’être
      • Déterminer un comportement qui respecte ou ne respecte pas les règles
      • Déterminer quelles sont les conséquences du respect ou du non-respect des règles
      • Réfléchir à l’impact des règles
ACQUISITION DES NOTIONS PRÉSENTÉES
La présente section contient les éléments fondamentaux de la leçon.  Elle en décrit les activités principales. Dans l’apprentissage par enquête, l’enseignant facilite les activités qui mènent l’élève à sa perception des questions essentielles. Il est donc critique que les élèves aient l’occasion de poser des questions et de parler des points d’interrogation qui leur viennent pendant les activités d’apprentissage. Cela représente la portion « On le fait ensemble » « Ils le font » de l’enquête, dans laquelle les élèves trouvent les réponses aux questions fondamentales, puis recherchent des thèmes et des constantes comme explications possibles.
  • Mieux comprendre les conséquences de respecter ou de ne pas respecter les règles
    • Reprendre la liste des règles établie plus tôt (règles pour la classe, pour la maison, pour l’école, pour le gouvernement) et comparer quelles sont leurs raisons d’être dans un tableau.
    • Parler avec les élèves de ce qui arrive lorsque les gens ne respectent pas les règles
      • Danger, problèmes de sécurité, ordre, disputes
  • Mieux comprendre ce que les personnes qui établissent les règles doivent prendre en considération
    • Quand est-ce que les élèves établissent des règles? Faire une liste de ces règles. Est-ce que les élèves ont des règles personnelles?
    • Pourquoi est-ce que les élèves établissent des règles? À quoi prêtent-ils attention lorsqu’ils établissent des règles?
    • Parler avec les élèves de qui a établi les règles qui sont sur leur liste : pour la classe, l’école, la maison, le gouvernement
    • Discuter avec les élèves de ce que les personnes qui ont établi les règles pouvaient peut-être penser lorsqu’elles étaient en train d’établir les règles – indique la raison d’être des règles
    • Existe-t-il des règles qui sont appliquées différemment selon les personnes auxquelles elles s’adressent? (p. ex. aller se coucher, aller chez un ami, rester seul à la maison)
    • Faire voter les élèves sur quelles règles semblent justes ou raisonnables (principe de la majorité, du processus démocratique)
    • Demander aux élèves d’améliorer les règles qui ne semblent pas justes (recherche de consensus)

APPLICATION ET APPROFONDISSEMENT DES NOTIONS ACQUISES

La présente section comprend des idées permettant d’étendre la portée de l’enquête ou d’appliquer les concepts qui viennent d’être explorés.  Elle peut également inclure des questions de réflexion supplémentaires pour encourager les élèves à faire le lien avec le sujet à l’étude. Il s’agit là de la portion « Tu le fais » de l’enquête – soit « Tu le fais tout seul » soit « Tu le fais avec des camarades ». Inviter les élèves à élargir leur réflexion pour aller au-delà des discussions en classe et des expériences de l’enquête.  Poser quelques-unes des autres questions de réflexion qui ont été soulevées pour encourager la créativité et le raisonnement critique.   
  • Décrire des situations où il n’y a pas de règles, p. ex. fêtes d’anniversaire si les gens ne respectaient pas les règles – Est-ce que tout le monde serait heureux? Est-ce qu’il y en aurait qui seraient tristes?
  • Demander aux élèves de penser à des comportements, comme courir, chanter, parler, chuchoter, etc. et de penser à des fois où il est approprié, et des fois où il n’est pas approprié, de courir, chanter, parler, chuchoter, etc.
  • Comprendre qu’un comportement est approprié ou non selon l’endroit où on se trouve, par exemple les règles avec lesquelles tout le monde est d’accord pour la classe, la cour de récréation et l’école, et reconnaitre que les règles et les attentes sont conçues pour encourager la sécurité, l’autorégulation, la paix, l’équilibre et l’harmonie.
  • Y a-t-il jamais des situations où il est acceptable de ne pas respecter une règle, p. ex. quand quelqu’un est blessé, quand quelqu’un se sent menacé ou a peur
  • Demander aux élèves de créer leurs propres « règles » ou directives qui expliqueraient quand il est acceptable de ne pas respecter une règle
  • À quoi les élèves doivent-ils penser lorsqu’ils établissent des règles? (bien commun)
Revoir les réponses des élèves aux questions essentielles

  • Dans quelle mesure leurs vues ont-elles changé?
  • Pourquoi est-il important d’apprendre cette information?
  • Que vont-ils faire de ces nouvelles connaissances?

DÉMONSTRATION DES APPRENTISSAGES

La présente section suggère des façons dont les élèves peuvent démontrer ce qu’ils ont appris. Idéalement, ces démonstrations devraient se faire à l’occasion de tâches de performance authentiques. Chaque étude sur la citoyenneté peut faire l’objet d’une petite évaluation ou l’enseignant peut prévoir une tâche d’évaluation plus conséquente qui les regroupera toutes. Les épreuves d’évaluation varient, mais devraient permettre aux élèves de démontrer leur compréhension de diverses manières. La démonstration des apprentissages peut se faire en collaboration ou de manière autonome.
Créez vos propres règles

  • Demander aux élèves de choisir une mise en situation et de créer des règles pour la situation qu’ils ont choisie.
    • Une visite à un malade ou à quelqu’un à l’hôpital, à la clinique
    • Une promenade en canot, un petit tour sur un escalier roulant, etc.
    • Les parents de Humpty Dumpty
    • Une visite aux grands-parents, à kokum, à nana
    • Autre
  • Donner 2 ou 3 règles que les élèves pourraient inventer et dire pourquoi.
  • Expliquer le raisonnement derrière ces règles et dire pourquoi les élèves pensent qu’elles sont justes.
    • Par exemple, il est parfois nécessaire de faire des règles différentes lorsque les situations sont différentes
  • Demander aux élèves de dire ce qui pourrait arriver si on ne respecte pas les règles.

JOURNAL DE RÉFLEXION PERSONNELLE DE L’ÉLÈVE SUR LA CITOYENNETÉ

Les élèves tiennent un journal de réflexion sur la citoyenneté, dans lequel ils notent l’évolution de leurs idées à ce sujet. Cette section donne des suggestions pour entamer une discussion pour leur journal. Les élèves sont invités à choisir une mise en situation qui les intéresse ou à en proposer une. Ils peuvent également répondre à n’importe laquelle des questions essentielles et sont encouragés à répondre dans une variété de genres.
  • Pourquoi est-ce qu’on respecte les règles? Pourquoi est-ce important?
  • Dessine quelques règles de sécurité. Dis pourquoi elles sont importantes.

Plan d’apprentissage

L’élève sera capable de :

  • Comprendre que les gens ne sont pas toujours d’accord.
  • Comprendre que les gens peuvent voir la même situation de façon très différente.
  • Chercher des façons de résoudre les conflits ou les différences d’opinions.

ENQUÊTE SUR LA CITOYENNETÉ

Les gens peuvent-ils être en désaccord et s’entendre toujours les uns avec les autres?
Apprentissages critiques
É-PO.3 : Explore la démarche de la prise de décision dans les jeux de rôle et des représentations avec marionnettes.

e. Suggère des moyens de résoudre des conflits dans la salle de classe et sur le terrain de jeu à l’aide de jeux de rôles, de représentations ou de marionnettes.

f. Explique la valeur de prendre le temps de « s’arrêter-réfléchir-décider » avant de faire quelque chose.

É-PO.4 : Explore les moyens utilisés pour satisfaire ses besoins ainsi que les besoins de ses proches.

b. Compare et représente les moyens par lesquels on répond à ses besoins et à ceux de son groupe d’appartenance.

c. Explique l’importance de travailler ensemble pour accomplir des tâches p. ex. ranger le matériel utilisé en commun ou l’équipement dans le gymnase, recycler des boites de jus.

d. Propose des façons de coopérer à la réalisation d’une activité ou d’une tâche.

e. Partage les conséquences d’une promesse non tenue à partir de situations données p. ex. promesse d’invitation à une fête, promesse de jouer à la récréation, promesse de donner la nourriture à l’animal de compagnie ou de nettoyer sa cage.

QUESTIONS POUR GUIDER LA DÉMARCHE D’ENQUÊTE

Questions essentielles

  • Comment est-ce que je peux vivre et travailler avec des gens qui pensent de façon différente de moi?
    • Qu’est-ce qui fait qu’une personne a une perception différente de la même situation?
  • Comment est-ce que je peux comprendre le point de vue d’une autre personne?Est-ce que les gens peuvent ne pas être d’accord et cohabiter tout de même?
    • Qu’est-ce qui arrive à ton corps lorsque tu es en désaccord avec quelqu’un?
    • Comment parles-tu à quelqu’un avec qui tu n’es pas d’accord?
    • Comment te comportes-tu avec quelqu’un avec qui tu n’es pas d’accord?

Vocabulaire

  • Point de vue
  • Conflit, désaccord
  • Coopérer
  • Résoudre, résolution
  • Harcèlement, intimidation

PRÉSENTER LE SUJET ET DÉGAGER LES RÉFLEXIONS DES ÉLÈVES

Cette section présente les concepts et aide les enseignants à se faire une idée de ce que pensent leurs élèves. Poser les questions essentielles et donner le temps aux élèves d’y réfléchir et d’en parler. Leurs réponses donneront aux enseignants une idée des notions que possèdent déjà les élèves et leur permettront de déterminer ce qu’il est nécessaire de leur enseigner pour travailler aux apprentissages critiques. C’est à cette étape qu’on présente le vocabulaire et que les élèves le notent. Cette section correspond à la portion « On le fait ensemble » de la leçon, au cours de laquelle les enseignants orientent l’enquête.

Note de l’enseignant:
Il est important de comprendre et d’être conscient de la conversation lorsque les élèves parlent de différences ou de diversité. Cela devrait être fait sans identifier une culture, une race ou une situation aussi meilleure qu’une autre. La diversité est la différence et ne signifie pas la supériorité.

Processus

  • Poser les questions essentielles et laisser les élèves partager leurs réflexions sur le sujet.
  • Déterminer ce que les élèves savent et comprennent et ce qu’ils ont besoin de faire pour maitriser les questions essentielles et y répondre (lien au contenu). Ajouter des questions si nécessaire. Les élèves sont encouragés à ajouter leurs questions aux autres.
  • Créer un tableau SVA (« ce que je sais, ce que je veux apprendre et ce que j’ai appris ») – déterminer le vocabulaire qu’il faudra faire acquérir aux élèves
  • Dégager les questions supplémentaires que les élèves pourraient avoir à la suite de leurs discussions sur les questions essentielles.
  • Inscrire les réponses dans un tableau « avant, pendant, après » que l’on affichera pour continuer la réflexion à la fin de l’étude et voir l’évolution des idées des élèves.
Vérifier que les élèves comprennent bien le vocabulaire – point de vue, désaccord.

  • Discuter avec les élèves afin de recueillir leurs idées au sujet de la résolution de problèmes.
  • Faire le lien entre les apprentissages critiques et ce que les élèves ont appris durant les années précédentes et vont apprendre plus tard.
  • Faire le lien entre la diversité et des points de vue et bagages culturels différents.
  • Les élèves se serviront des connaissances acquises pour comprendre que :
    • les gens peuvent être en désaccord, mais travailler ensemble et cohabiter tout de même.
    • les gens peuvent avoir des points de vue différents sur le même sujet.
    • il existe plusieurs processus différents de résolution des conflits.
  • Trouver une histoire de désaccord entre des amis ou des voisins.
  • Trouver deux points de vue différents de l’histoire et examiner comment la situation a été résolue.
ACQUISITION DES NOTIONS PRÉSENTÉES
La présente section contient les éléments fondamentaux de la leçon. Elle en décrit les activités principales. Dans l’apprentissage par enquête, l’enseignant facilite les activités qui mènent l’élève à sa perception des questions essentielles. Il est donc critique que les élèves aient l’occasion de soulever les questions qui se posent à eux lors de leur exploration des activités d’apprentissage, et d’en parler. Ceci représente la portion « On le fait ensemble » « Ils le font » de l’enquête, dans laquelle les élèves trouvent les réponses aux questions fondamentales, puis recherchent des thèmes et des constantes comme explications possibles.
Les écoles qui ont des stratégies ou des politiques de résolution de conflits devraient s’en servir pour faire acquérir à leurs élèves des habiletés dans ce domaine.
  • Acquérir la capacité de reconnaitre les émotions ressenties par les autres et se servir des termes appropriés pour décrire les sentiments.
    • Demander aux élèves de regarder des images de personnes exprimant des émotions, par exemple heureux, triste, en colère, surpris, effrayé, dégouté, inquiet, énervé, etc.
    • Vérifier que tous les élèves identifient correctement l’émotion exprimée.
    • Demander à des élèves de faire semblant de ressentir certaines émotions et demander à la classe d’identifier l’émotion exprimée.
    • Faire le lien entre les émotions et les activités appropriées qui y correspondent – heureux lorsqu’ils lisent avec leurs parents, tristes lorsque les grands-parents s’en vont, énervés lorsqu’ils n’arrivent pas à boutonner leur veste ou à attraper quelque chose de trop haut.
    • Examiner comment se sentaient les personnages de l’histoire initiale, pendant le désaccord et après.
    • Demander aux élèves de déterminer le raisonnement et de donner les raisons de leurs réponses.
  • Développer des stratégies de résolution de conflits
    • Demander aux élèves de penser à des moments où ils étaient en désaccord avec un frère ou une sœur, avec leurs parents, avec un ami, et de dire comment ils se sentaient à ce moment-là.
    • Examiner les stratégies qu’ils avaient utilisées pour résoudre le conflit.
    • Dégager les sentiments des élèves après – se sentent mieux ou encore fâchés ou désorientés, etc.?

É-PC.2 : Reconnait que d’être plongé dans une langue est exigeant physiquement et mentalement.

a. Indique quand il ou elle fait preuve de contrôle ou non dans son comportement.

b. Identifie que, parfois quand il ou elle est de mauvaise humeur ou se plaint qu’il ou elle a un mal de tête à la fin de la journée, c’est parce que son cerveau a travaillé très fort pour comprendre.

APPLICATION ET APPROFONDISSEMENT DES NOTIONS ACQUISES

La présente section comprend des idées permettant étendre la portée de l’enquête ou d’appliquer les concepts qui viennent d’être explorés. Elle peut également inclure des questions de réflexion supplémentaires pour encourager les élèves à faire le lien avec le sujet à l’étude. Il s’agit là de la portion « Tu le fais » de l’enquête – soit « Tu le fais tout seul » soit « Tu le fais avec des camarades ». Inviter les élèves à élargir leur réflexion pour aller au-delà des discussions en classe et des expériences de l’enquête. Poser quelques-unes des autres questions de réflexion qui ont été soulevées pour encourager la créativité et le raisonnement critique.
  • Comprendre les diverses façons dont les gens coopèrent dans le but de résoudre des problèmes et de vivre en paix. (Lien avec se comporter comme un citoyen)
    • Demander aux élèves de penser à des moments où ils ont collaboré avec quelqu’un pour résoudre un problème, par exemple collaboré avec un cousin pour aider un enfant plus jeune, Semaine des B. A. de Scouts Canada.
    • Dégager les émotions des élèves : comment se sont-ils sentis; pourquoi l’ont-ils fait?
    • Interviewer des leaders à l’école, des parents, des leaders communautaires pour qu’ils parlent de fois où ils :
      • ont collaboré avec quelqu’un pour résoudre un problème ou vivre en paix.
      • ont dû suivre une règle, ou des règles, avec lesquelles ils étaient en désaccord.

DÉMONSTRATION DES APPRENTISSAGES

La présente section suggère des façons dont les élèves peuvent démontrer ce qu’ils ont appris.  Idéalement, ces démonstrations devraient se faire lors de tâches de performance authentiques.  Chaque étude sur la citoyenneté peut faire l’objet d’une petite évaluation ou l’enseignant peut prévoir une tâche d’évaluation plus conséquente qui les regroupera toutes.  Les épreuves d’évaluation varient, mais devraient permettre aux élèves de démontrer leur compréhension de diverses manières. La démonstration des apprentissages peut se faire en collaboration ou de manière autonome.
Revoir les réponses des élèves aux questions essentielles

  • Comment est-ce que je peux vivre et travailler avec des gens qui pensent de façon différente de moi?
  • Est-ce que les gens peuvent ne pas être d’accord et cohabiter tout de même?
  • Les enseignants peuvent choisir une situation ou demander aux élèves de choisir une situation à démontrer
    • Les élèves peuvent démontrer d’une manière appropriée, mais doivent présenter :
      • Une stratégie de résolution de problèmes
      • Des exemples de coopération
      • Des situations dans lesquelles les gens ayant des points de vue différents ont tout de même des interactions harmonieuses
  • Qu’est-ce que j’ai appris au sujet de bien m’entendre avec les autres?
  • Qu’est-ce que cette information m’apprend sur ce que ça veut dire d’être un citoyen?
  • Pourquoi est-il important de le savoir?
  • Que vais-je faire de ces nouvelles connaissances?

JOURNAL DE RÉFLEXION PERSONNELLE DE L’ÉLÈVE SUR LA CITOYENNETÉ

Les élèves tiennent un journal de réflexion sur la citoyenneté, dans lequel ils notent l’évolution de leurs idées à ce sujet. Cette section donne des suggestions pour entamer une discussion pour leur journal. Les élèves sont invités à choisir une mise en situation qui les intéresse ou à en proposer une. Ils peuvent également répondre à n’importe laquelle des questions essentielles et sont encouragés à répondre dans une variété de genres.
  • Qu’est-ce qui fait de quelqu’un un ami? Quelle sorte d’ami es-tu? Dis pourquoi tu penses ça.
  • Fais un dessin d’une fois où tu as aidé quelqu’un. Comment est-ce que ça t’a fait sentir?
  • Qu’est-ce qu’un citoyen?

Partie C : Ressources sur la citoyenneté

RESSOURCES CONNEXES

Ninon tient bon – par Heather Hartt-Sussman
Quand son ami Hector se fait insulter, Ninon ne réplique pas pour lui venir en aide. C’est qu’elle craint de subir, à son tour, des représailles de la part des intimidateurs. Pourtant, d’habitude, Ninon ne rate jamais une occasion d’aider son entourage. Finira-t-elle par réagir devant l’injustice dont est victime son ami?

C’est moi le chef ! – par Estelle Meens
Lucas est le chef de sa bande d’amis, mais à force de donner des ordres, il se dispute avec tout le monde. Se retrouvant vite tout seul, il se demande comment se faire pardonner.

Rébellion chez les crayons – par Drew Daywalt
La révolte gronde chez les crayons de couleur, certains se plaignent de trop travailler, d’autres souffrent de se sentir délaissés, voire ignorés. Duncan est bien embêté !

Boris Brindamour et la robe orange – par Christine Baldacchino
Pourquoi Boris est-il ridiculisé par les enfants de sa classe? Tout simplement parce qu’il aime se déguiser et porter une robe aux couleurs vives qui fait frou frou quand il marche. Un garçon peut-il porter une robe, se demandent les enfants? Boris réussit à leur démontrer que l’important, ce ne sont pas les vêtements que l’on porte mais notre capacité de rêver et de s’amuser en les portant.

Les bons petits singes – par Heather Tekavec
Dans leur cage, des petits singes observent des enfants qui jouent tranquillement au parc, sans crier ni se bousculer. Les singes les imitent jusqu’à l’arrivée d’un groupe de petits garnements qui se mettent à faire du vacarme. À partir de ce moment-là, fini le calme! Comment la gardienne du zoo pourra-t-elle mettre fin à ce chahut?

La charte pour les enfants–série pour les enfants – DC Canada Education Publishing : http://www.dc-canada.ca/lacharte.html

Vive le civisme!– par Sylvie Girardet
A travers cinq petites fables, les petits poussins, l’éléphant, la souris, les singes farceurs et leurs comparses nous montrent comment la solidarité, le respect, la politesse rendent cette cohabitation possible et agréable. Ils nous invitent à respecter la planète, nous font découvrir les institutions de notre pays, ainsi que les droits de l’Homme et de l’Enfant. Une occasion pour petits et grands citoyens de discuter et d’apprendre ensemble.

LIENS AVEC D’AUTRES APPRENTISSAGES CRITIQUES

É-PC.2 : Reconnait que d’être plongé dans une langue est exigeant physiquement et mentalement.

a. Indique quand il ou elle fait preuve de contrôle ou non dans son comportement.

É-PC.3 : Développe une image positive de soi y compris une facette de son identité comme élève en immersion.

a. Présente et décrit à l’oral ses talents p. ex. « Voici une peinture de moi. Je peux courir vite. Je peux chanter en français ».

b. Identifie que parfois quand il ou elle est de mauvaise humeur ou se plaint qu’il ou elle a un mal de tête à la fin de la journée c’est parce que son cerveau a travaillé très fort pour comprendre.

É-DV.6 : Explore son milieu naturel et construit y compris :

  • explorer et construire le sens de soi et de son monde en observant les caractéristiques des plantes, des animaux, des humains et des objets;
  • prendre conscience de la sécurité et la mettre en pratique;
  • comparer des quantités d’objets de 0 à 10 à l’aide de la correspondance biunivoque;
  • mesurer à l’aide de la comparaison directe;
  • explorer les caractéristiques des matériaux et des objets familiers dans son environnement.

b. Représente des qualités ou des talents pour chacun des copains ou copines de la classe y inclus lui ou elle-même p. ex. « Je peux courir vite » « Mon ami dessine bien ».

É-DV.8 : Prend conscience de son corps et de ses responsabilités envers son corps.

a. Démontre à l’aide de jeux de dramatisation, de comptines ou de chansons des comportements sains quotidiens p. ex. « Je me lave les mains avant de manger. » « Je bouge pour faire de l’exercice. » « Je mets toujours ma ceinture de sécurité dans la voiture. » « Je me détends en lisant un livre. » « J’aide mon ami à attacher ses lacets. »

É-DV.10 : Prend conscience de sa responsabilité envers l’environnement naturel.

b. Fournit des exemples de la façon dont il ou elle peut respecter les besoins des plantes, des animaux et des personnes dans son environnement naturel et construit p. ex. « Je cueille seulement les bleuets que je peux manger. » « Je respecte les insectes même ceux qui me piquent. »

É-GV.4 : Utilise le français acquis pour s’organiser mentalement et physiquement ainsi que pour interagir avec autrui afin de répondre à une variété d’intentions :

  • un processus utilisé;
  • des consignes ou directives;
  • une description de son environnement, des personnes et des expériences;
  • des sentiments et comportements propices aux saines relations à l’école et au travail coopératif;
  • une expression de ses gouts;
  • la conclusion d’une histoire collective ou lue par l’enseignant ou l’enseignante.

d. Décrit l’importance de se comporter d’une façon sécuritaire p. ex. prendre son tour, porter des vêtements appropriés pour la température, jouer dans les zones désignées.

e. Explique l’importance des règles de sécurité liées à la locomotion des élèves lors d’une activité physique p. ex. On ne peut pas laisser trainer les objets parce que cela pourrait faire tomber les personnes.

i. Réalise des présentations qui démontrent ce qu’il ou elle et ses amis savent faire, et qui reconnaissent les différences dans le vécu avec les autres au niveau des gouts, des intérêts, des préférences et des opinions p. ex. « J’aime le spaghetti mais mon ami aime la tourtière. »

É-PO.2 : Prend des risques dans son approche pour résoudre des problèmes.

b. Partage de l’information tirée des émissions de télévision, de la musique, des excursions et des livres de référence.

É-PO.3 : Explore la démarche de la prise de décision dans les jeux de rôle et des représentations avec marionnettes.

e. Suggère des moyens de résoudre des conflits dans la salle de classe et sur le terrain de jeu à l’aide de jeux de rôles, de représentations ou de marionnettes.

É-AF.3 : Prend des risques dans :

b. Partage les défis et les sentiments lors de la création ou de la reproduction de quelque chose et de la participation à une tâche d’apprentissage.

  • ses interactions avec autrui;
  • sa quête pour se renseigner.

MATERNELLE RESSOURCES SUR LA CITOYENNETÉ DES CITOYENS QUI APPRENNENT TOUT AU LONG DE LEUR VIE

Partie A : Connexions curriculaires et arrière-plan

GRANDES ORIENTATIONS DE LA CITOYENNETÉ

Les citoyens qui apprennent tout au long de leur vie comprennent que le changement est un processus continu et acquièrent des habiletés orientées vers l’action. Dans ce domaine de l’éducation à la citoyenneté, les élèves acquièrent des habiletés, des attitudes et des connaissances qui les aideront à comprendre le changement.
Les citoyens qui apprennent tout au long de leur vie apprennent à apprécier le besoin d’apprentissage continu quel que soit son âge. Le monde est en constante évolution et les élèves sont encouragés à faire preuve de curiosité pour les changements qui ont lieu. Ils sont invités à réfléchir à leurs activités et à leurs choix personnels de façon à déterminer les conséquences de leur impact sur le monde.
Les élèves acquerront des notions sur la diversité et sur le caractère unique de chaque personne et ils commenceront à comprendre que les gens ont des points de vue différents qui sont tous façonnés par leurs expériences.
L’exploration critique dans le domaine de la citoyenneté exige des élèves qu’ils examinent les étapes et les processus nécessaires pour acquérir de nouvelles informations et pour prendre conscience qu’ils doivent participer activement à cette quête d’information.

APERÇU ET EFFETS ESCOMPTÉS DE L’ÉDUCATION À LA CITOYENNETÉ

Les élèves de prématernelle et de maternelle commenceront à parler des évènements du passé et à penser à la façon dont le présent et l’avenir sont liés. Ils commenceront à comprendre que les actions et les comportements sont appris et peuvent être influencés par les choix individuels. Les élèves vont commencer à examiner leurs comportements pour prendre conscience des étapes et des processus qu’ils suivent lorsqu’ils apprennent une nouvelle tâche. Ils vont examiner leurs comportements actuels pour voir les répercussions que ceux-ci risquent d’avoir sur l’avenir, ce qui les mènera à explorer le rapport entre cause et effet. Ils comprendront que les promesses sont des engagements à agir et que les actions dans le présent ont des répercussions sur l’avenir, sur le leur et sur celui du monde. Ils commenceront à comprendre que leurs actions affectent les autres et qu’ils ont la capacité de contrôler ces actions pour apporter des changements pour l’avenir. Les élèves seront encouragés à réfléchir à leur façon de raisonner pour prendre conscience de leurs processus de réflexion.

L’élève comprendra que :

  • Ses actions affectent les autres
  • Les actions présentes peuvent affecter l’avenir
  • Les promesses sont des engagements à agir d’une certaine manière

SAVOIRS ACQUIS SUR LA CITOYENNETÉ

Les élèves développeront une compréhension de la diversité et du caractère unique des personnes et comprendront également que les gens ont des points de vue différents qui les mènent à envisager le même sujet d’une manière différente. Ces points de vue sont l’aboutissement des expériences, des traditions culturelles et familiales et des croyances de chacun. Les élèves examineront les évènements du passé et réfléchiront à la manière dont le présent et l’avenir sont liés au passé.
  • Les savoirs acquis et les questions stimulent la réflexion, guident l’enquête et sont liés aux apprentissages critiques.
  • Les questions attirent l’attention sur les « grandes idées » du domaine d’enquête qui seront examinées et réexaminées tout au long de la démarche d’enquête.
  • Les réponses à ces questions sont des sources d’évaluation des apprentissages.
Ils examineront plus à fond leurs comportements actuels pour voir comment ceux-ci peuvent affecter leur avenir, pensant ainsi aux rapports de cause à effet. Ils commenceront à comprendre que leurs actions affectent les autres et qu’ils ont la capacité de contrôler ces actions pour apporter des changements pour l’avenir. Les élèves seront encouragés à réfléchir à leur façon de raisonner pour prendre conscience de leurs processus de réflexion et comprendre comment amorcer un changement dans leur vie personnelle.

L’élève va considérer comment :

  • Les évènements et les idées du passé affectent le présent
  • La vie des gens dans le passé peut servir de modèle à la manière de vivre comme des citoyens engagés
  • Ses actions et ses comportements sont appris
  • Les actions du passé affectent les gens de manière différente
  • Les actions du passé affectent les relations
  • La diversité peut avoir des répercussions diverses
  • Le vécu des personnes peut influencer leur point de vue

ACQUISITION DES CONNAISSANCES ET DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES

L’élève sera capable de :

  • Pratiquer différents processus et étapes de résolution de problèmes.
  • Considérer comment les actions présentes affecteront les choix futurs.
  • Considérer les répercussions de la culture sur les comportements et la vision du monde.
  • Prendre conscience de ses processus de réflexion.
  • Considérer la perspective des autres lorsqu’il essaie de comprendre leurs comportements.

L’élève pratiquera les habiletés suivantes :

  • Observer
  • Décrire
  • Réfléchir à ses processus de réflexion

QUESTIONS ESSENTIELLES

Les questions essentielles sont des questions ouvertes qui sont constamment revues, couvrent des concepts que les élèves vont explorer pendant toute l’unité d’étude, servent à en vérifier la compréhension et sont des sources d’évaluation des apprentissages.
  • Comment les évènements du présent sont-ils liés aux évènements du passé?
  • Comment les évènements du passé affectent-ils ton présent? Ton avenir?
  • Qu’est-ce que mon comportement révèle de ce que je pense? Quelle histoire mon comportement raconte-t-il?
  • Qu’est-ce que mon comportement ajoute au fait d’être citoyen?
  • Quelle pourrait être une autre façon de voir ceci?

APPRENTISSAGES CRITIQUES

É-PC.1 : Découvre et partage le fait que sa vie scolaire se passe en français.

a. Se rend compte que d’autres élèves apprennent dans une autre langue.

b. Établit des liens entre soi-même et des personnages dans des histoires de langue française racontées ou lues à haute voix.

É-PC.3 : Développe une image positive de soi y compris une facette de son identité comme élève en immersion.

c. Apprécie en décrivant les talents d’une autre personne à l’aide de structures telles que « Je peux courir vite » « Elle peut dessiner une fleur » « Ils peuvent construire une maison avec des blocs ».

É-DV.1 : Manifeste sa compréhension de messages courts et simples par différents moyens : expression gestes réactions remarques (souvent dans sa langue première) dessins images numériques mimes et danses.

d. Nomme la plupart des objets de son environnement scolaire immédiat grâce à des expériences concrètes et authentiques.

É-DV.2 : Utilise ses connaissances du sujet et de sa langue première.

e. Établit le lien entre ce qu’il ou elle est en train d’apprendre et son monde.

É-DV.6 : Explore son milieu naturel et construit y compris :

  • explorer et construire le sens de soi et de son monde en observant les caractéristiques des plantes des animaux des humains et des objets;
  • prendre conscience de la sécurité et la mettre en pratique;
  • comparer des quantités d’objets de 0 à 10 à l’aide de la correspondance biunivoque;
  • mesurer à l’aide de la comparaison directe;
  • explorer les caractéristiques des matériaux et des objets familiers dans son environnement.

d. Recueille et note des informations sur les caractéristiques de son milieu naturel et construit en utilisant tous ses sens et de technologies telles que les appareils photos numériques, enregistreurs audios, magnétoscopes et tablettes à croquis.

e. Fournit des exemples de la façon dont sa vie quotidienne est influencée par les conditions météorologiques p. ex. « Je porte des mitaines quand il fait froid dehors; Je porte des lunettes de soleil quand journée est ensoleillée ».

g. Identifie d’un coup d’œil et décrit des arrangements familiers de personnes d’animaux ou d’objets à l’école chez soi et dans sa communauté.

É-DV.10 : Prend conscience de sa responsabilité envers l’environnement naturel.

a. Identifie des exemples de moyens de prendre soin de l’environnement et explique pourquoi c’est important.

b. Fournit des exemples de la façon dont il ou elle peut respecter les besoins des plantes, des animaux et des personnes dans son environnement naturel et construit p. ex. « Je cueille seulement les bleuets que je peux manger. » « Je respecte les insectes même ceux qui me piquent. »

c. Démontre les comportements respectueux envers l’environnement dans la classe et l’école p. ex. ne prendre que ce qui est nécessaire pour répondre à ses besoins, réduire la consommation, pratiquer la conservation de l’eau, éteindre les lumières en quittant une pièce, recycler, composter.

É-GV.4 : Utilise le français acquis pour s’organiser mentalement et physiquement ainsi que pour interagir avec autrui afin de répondre à une variété d’intentions :

  • Un processus utilisé;
  • des consignes ou directives;
  • une description de son environnement, des personnes et des expériences;
  • des sentiments et comportements propices aux saines relations à l’école et au travail coopératif;
  • une expression de ses gouts;
  • la conclusion d’une histoire collective ou lue par l’enseignant ou l’enseignante.

j. Identifie et nomme des lieux dans l’école et sur le terrain de jeu.

É-GV.8 : Démontre une compréhension de la notion que les arts sont un moyen d’exprimer les idées.

i. Représente un objet selon différentes perspectives à l’aide d’un rétroprojecteur, d’un miroir, d’une table lumineuse, p. ex. vue de côté, d’en haut, d’en bas, de loin, de près.

É-GV.9 : Développe son corps y compris la motricité fine et globale par l’amélioration :

  • de l’endurance cardiovasculaire, la flexibilité, l’endurance musculaire et la force musculaire;
  • des habiletés locomotrices, non locomotrices et de manipulation;
  • des mouvements rythmiques en lien avec des habiletés locomotrices et non locomotrices.

b. Maintient son équilibre suite à la pratique de différents mouvements par exemple :

  • saute verticalement à partir de deux pieds et atterrit sur deux pieds en position de conducteur de motocyclette;
  • court et saute pour toucher un objet suspendu et atterrit sans tomber;
  • saute de côté avec les bras le long du corps;
  • saute en reculant en avançant en faisant une rotation le long de l’axe vertical;
  • marche sur une planche ou une poutre plus étroite que le pied;
  • saute sur un pied;
  • transfère le poids de son corps en changeant de pied dans la montée et la descente d’un escalier.

e. Lance et attrape divers objets de diverses façons (p. ex. un foulard, un sac de fèves, des ballons, des disques volants ou autres objets de différentes formes) vers le mur à des distances variées à l’aide de sa main dominante :

j. Dribble un ballon avec les mains et à différentes occasions avec les pieds de diverses façons par exemple :

  • dans son espace personnel;
  • vers l’avant;
  • à différentes hauteurs (pour les mains seulement);
  • selon une trajectoire;
  • lentement ou rapidement;
  • avec changement de direction.

É-GV.10 : Varie les mouvements du corps lors de la locomotion, de la non locomotion et de la manipulation par rapport à :

  • l’espace;
  • l’effort;
  • les relations.

b. Applique diverses façons de se déplacer à différentes vitesses et à différents niveaux en suivant des consignes données ou un rythme donné par exemple :

  • Marche, court, galope, bondit, grimpe, rampe, fuit, poursuit, saute, glisse, danse, avance, recule :
  • sans toucher les autres personnes ou les objets qui l’entourent;
  • en arrêtant sur demande sans tomber;
  • entre des objets et à travers des obstacles;
  • au-dessus ou au-dessous des obstacles;
  • en suivant différentes trajectoires;
  • sur une ligne droite ou une ligne courbe;
  • vers l’arrière vers l’avant;
  • sur la pointe des pieds;
  • aussi loin que possible;
  • en poursuivant ou en évitant une autre personne;
  • atteint un point de repère proche ou lointain;
  • rampe lentement, saute rapidement, se sauve comme un furet rusé, bondit comme un chat, saute comme une ballerine, galope comme un cheval, marche comme un ours, marche comme un canard.

d. Démontre comment son corps peut être en relation avec des objets ou des personnes p. ex. loin/près, par-dessus/en dessous, sur/sous, devant/derrière, à côté, en dedans (à l’intérieur/ l’extérieur) autour, le long de, entouré de, à gauche, à droite, en haut/en bas.

e. Identifie et décrit des régularités répétitives telles que les mots qui se répètent dans une chanson, les sons dans une comptine, les fenêtres dans un édifice, les couleurs ou les formes sur un motif culturel (broderie ou autre) pertinent à soi, à sa famille, ou à sa communauté.

É-AC.1 : Contrôle un vocabulaire varié pour expliquer et interpréter son milieu et son vécu.

d. Applique sa connaissance des mots reconnus globalement présentés en contexte et des familles de mots fréquemment utilisés pour comprendre des mots et les employer :

  • pour décrire ses représentations ses œuvres.

e. Nomme les choses qui l’entourent p. ex. objets de la classe, jeux, activités routines.

É-PO.4 : Explore les moyens utilisés pour satisfaire ses besoins ainsi que les besoins de ses proches.

e. Partage les conséquences d’une promesse non tenue à partir de situations données p. ex. promesse d’invitation à une fête, promesse de jouer à la récréation, promesse de donner la nourriture à l’animal de compagnie ou de nettoyer sa cage.

Partie B Plan d’apprentissage

L’élève sera capable de :

  • Comprendre ce qu’est une promesse.
  • Apprendre que faire une promesse veut dire qu’on s’engage à faire quelque chose.
  • Considérer la réflexion et la planification qui sous-tendent son comportement et ses actions.

ENQUÊTE SUR LA CITOYENNETÉ

Qu’est-ce qui me cause / me fait me comporter comme je le fais?
Apprentissages critiques
É-PO.4 : Explore les moyens utilisés pour satisfaire ses besoins ainsi que les besoins de ses proches.

a. Partage les conséquences d’une promesse non tenue à partir de situations données p. ex. promesse d’invitation à une fête, promesse de jouer à la récréation, promesse de donner la nourriture à l’animal de compagnie ou de nettoyer sa cage.

É-GV.10 : Varie les mouvements du corps lors de la locomotion de la non locomotion et de la manipulation par rapport à :

  • l’espace;
  • l’effort;
  • les relations.

a. Exécute diverses activités physiques dans l’espace général ou l’espace personnel : solo, en dyade, en groupe, seul parmi d’autres, ou entre groupes.

b. Applique diverses façons de se déplacer à différentes vitesses et à différents niveaux en suivant des consignes données ou un rythme donné par exemple :

  • Marche, court, galope, bondit, grimpe, rampe, fuit, poursuit, saute, glisse, danse, avance, recule :
  • sans toucher les autres personnes ou les objets qui l’entourent;
  • en arrêtant sur demande sans tomber;
  • entre des objets et à travers des obstacles;
  • au-dessus ou au-dessous des obstacles;
  • en suivant différentes trajectoires;
  • sur une ligne droite ou une ligne courbe;
  • vers l’arrière, vers l’avant;
  • sur la pointe des pieds;
  • aussi loin que possible;
  • en poursuivant ou en évitant une autre personne;
  • atteint un point de repère proche ou lointain;
  • rampe lentement, saute rapidement, se sauve comme un furet rusé, bondit comme un chat, saute comme une ballerine, galope comme un cheval, marche comme un ours, marche comme un canard.

d. Démontre comment son corps peut être en relation avec des objets ou des personnes p. ex. loin/près, par-dessus/en dessous, sur/sous, devant/derrière, à côté, en dedans (à l’intérieur/ l’extérieur) autour, le long de, entouré de, à gauche, à droite, en haut/en bas.

É-DV.6 : Explore son milieu naturel et construit y compris :

  • explorer et construire le sens de soi et de son monde en observant les caractéristiques des plantes, des animaux, des humains et des objets;
  • prendre conscience de la sécurité et la mettre en pratique;
  • comparer des quantités d’objets de 0 à 10 à l’aide de la correspondance biunivoque;
  • mesurer à l’aide de la comparaison directe;
  • explorer les caractéristiques des matériaux et des objets familiers dans son environnement.

d. Recueille et note des informations sur les caractéristiques de son milieu naturel et construit en utilisant tous ses sens et de technologies telles que les appareils photos numériques, enregistreurs audios, magnétoscopes et tablettes à croquis.

e. Fournit des exemples de la façon dont sa vie quotidienne est influencée par les conditions météorologiques p. ex. « Je porte des mitaines quand il fait froid dehors; Je porte des lunettes de soleil quand journée est ensoleillée ».

f. Pose des questions portant sur les effets de la lumière et de la chaleur sur différents objets et explore pour répondre à ses questions p. ex. « Quel est l’effet de la chaleur et de la lumière sur les crayons de cire? sur un verre d’eau? sur un morceau de glace? sur une cuillère? sur des plantes? sur un nounours? »

QUESTIONS POUR GUIDER LA DÉMARCHE D’ENQUÊTE

Les questions essentielles sont affichées et font l’objet d’une discussion avec les élèves au début de l’exploration de l’étude. Ces questions ouvertes sont constamment revues et couvrent des concepts que les élèves vont explorer pendant toute l’unité d’étude. Elles démontrent la compréhension et sont des sources d’évaluation des apprentissages. Ces questions sont posées pour soutenir le raisonnement des élèves alors qu’ils explorent les réponses aux grandes questions fondamentales.
Questions essentielles

  • Comment les évènements du présent sont-ils liés aux évènements du passé?
    • Comment mon histoire et ma culture affectent-elles mon raisonnement?
  • Comment le passé affecte-t-il ton présent? Ton avenir?
  • Quelle histoire mon comportement raconte-t-il? (Comment est-ce qu’on vérifie pour voir si nos comportements honorent nos engagements?)
    • Est-ce que mon comportement est planifié ou est-ce que j’agis en réaction à la situation?
    • Comment quelqu’un d’autre décrirait-il ce que je suis en train de faire?
    • À quoi est-ce que mon comportement ressemble-t-il aux yeux de quelqu’un d’autre?

Vocabulaire

  • Engagement
  • Promesse
  • Accord, entente

PRÉSENTER LE SUJET ET DÉGAGER LES RÉFLEXIONS DES ÉLÈVES

Cette section présente les concepts et aide les enseignants se faire une idée de ce que pensent leurs élèves. Poser les questions essentielles et donner le temps aux élèves d’y réfléchir et d’en parler. Leurs réponses donneront aux enseignants une idée des notions que possèdent déjà les élèves et leur permettront de déterminer ce qu’il est nécessaire de leur enseigner pour travailler aux apprentissages critiques. C’est à cette étape qu’on présente le vocabulaire et que les élèves le notent. Cette section correspond à la portion « On le fait ensemble » de la leçon, au cours de laquelle les enseignants orientent l’enquête.
Poser les questions essentielles aux élèves au début de l’exploration de l’unité à l’étude. Comme les élèves saisissent la signification des apprentissages critiques, les réponses à ces questions seront une piste de réflexion à la fin de l’unité.

  • Déterminer ce que les élèves savent, comprennent et ont besoin de faire pour maitriser les questions essentielles et y répondre :
    • Vérifier que les élèves comprennent bien le vocabulaire – promesse, engagement
    • Créer un tableau SVA (« ce que je sais, ce que je veux apprendre et ce que j’ai appris ») – pour les élèves
    • Présenter aux élèves des livres qui portent sur des promesses (par exemple, Une promesse, c’est une promesse par Robert Munsch)
  • Qu’est-ce que les élèves savent des promesses, des engagements?
  • Faire le lien entre les apprentissages critiques et ce que les élèves ont appris durant les années précédentes et vont apprendre plus tard
    • Les élèves se serviront des connaissances acquises pour comprendre que :
      • leurs actions affectent les autres;
      • leurs actions présentes affecteront la façon dont ils feront les choses à l’avenir;
      • les promesses sont des engagements à agir d’une certaine manière.
ACQUISITION DES NOTIONS PRÉSENTÉES
La présente section contient les éléments fondamentaux de la leçon.  Elle en décrit les activités principales.  Dans l’apprentissage par enquête, l’enseignant facilite les activités qui mènent l’élève à sa perception des questions essentielles.  Il est donc critique que les élèves aient l’occasion de poser des questions et de parler des points d’interrogation qui leur viennent pendant les activités d’apprentissage.
Les comportements sont des engagements à agir

  • Planifier les comportements et examiner leurs conséquences;
    • Parler avec les élèves d’aller faire une excursion en dehors de l’école, p. ex. piquenique, pêche, randonnée, natation, hockey.
    • De quoi les élèves ont-ils besoin pour que l’excursion soit une réussite? À quoi leur faut-il penser en ce qui concerne le temps qu’il va faire pour que leur excursion soit une réussite? Enseigner aux élèves que c’est cela qu’on appelle planifier et prévoir.
    • Que pourrait-il se passer s’ils ne planifient pas?
    • Leur faire comprendre que la sécurité pourrait être un problème, qu’ils pourraient ne pas être capables d’aller de l’avant avec ce qu’ils ont prévu.
  • Planifier une fête communautaire, une célébration en classe, une fête d’anniversaire.
    • Déterminer à quoi il faut penser .
    • Réfléchir à qui inviter – Que se passerait-il si des gens disent qu’ils viendront, qu’ils s’engagent à venir ou promettent de venir, puis ne font pas ce qu’ils ont dit?
    • Faire comprendre aux élèves que certains pourraient se froisser, parce qu’ils pourraient ne pas comprendre pourquoi ces personnes ne sont pas venues à la fête.
  • Rappeler aux élèves ce qu’ils ont appris lors de l’étude des traités, sur les promesses faites aux peuples des Premières Nations.

APPLICATION ET APPROFONDISSEMENT DES NOTIONS ACQUISES

La présente section comprend des idées permettant d’étendre la portée de l’enquête et d’appliquer les concepts qui viennent d’être explorés. Elle peut également inclure des questions de réflexion supplémentaires pour encourager les élèves à faire le lien avec le sujet à l’étude. Les questions de réflexion encouragent la créativité et le raisonnement critique.
Sortir du cadre de la salle de classe

  • Se rendre dans d’autres endroits de l’école, par exemple la bibliothèque, le gymnase, l’atelier d’art
    • Lorsqu’ils se rendent à un autre endroit de l’école ou de la communauté, décrire/rappeler/demander aux élèves à quoi ressemblent les comportements appropriés. S’assurer de bien appeler les divers endroits de l’école par leur nom correct.
    • Une fois arrivés ou après l’évènement, demander aux élèves de réfléchir à leur comportement pendant le déplacement ou l’évènement – Est-ce qu’ils se sont comportés comme ils l’avaient prévu? Auraient-ils pu mieux faire? Est-ce qu’ils feraient la même chose une autre fois?
    • Considérer les comportements dans des endroits en dehors de l’école, par exemple un lieu de culte, un hôpital. Quelles sortes de comportements sont nécessaires? (S’assurer de bien utiliser le nom correct des chefs spirituels que connaissent les élèves)
  • Choisir un héros ou quelqu’un que les élèves admirent.
    • Faire une liste des attributs de cette personne – joueur de hockey, footballeur, danseur, joueur de tambour, musicien.
    • Déterminer ce que cette personne a fait pour être si connue – pratiquer, étudier, suivre les conseils d’un ainé.
    • Lier les comportements aux actions et à un engagement à s’améliorer, renforçant ainsi auprès des élèves la notion que les comportements sont un engagement à agir.
  • Revoir les exemples de recyclage étudiés pour la protection de l’environnement et la réduction du gaspillage.
  • Faire un jeu de rôle d’une situation problématique et demander aux élèves de suggérer des résolutions différentes, des comportements différents entrainant des conséquences différentes.
  • Décrire les promesses faites dans les traités et expliquer pourquoi il est important de les tenir.Décrire les sentiments de calme et de paix et expérimenter avec des mots pour faire partager ces sentiments.
  • Observer et discuter des interactions entre les autres pour identifier les comportements positifs et constructifs et les comportements négatifs et blessants.
  • Reconnaitre la valeur de prendre le temps de « s’arrêter et de réfléchir » avant de choisir ou d’agir.

DÉMONSTRATION DES APPRENTISSAGES

La présente section suggère des façons dont les élèves peuvent démontrer ce qu’ils ont appris. Idéalement, ces démonstrations devraient se faire à l’occasion de tâches de performance authentiques. Les épreuves d’évaluation varient, mais devraient permettre aux élèves de démontrer leur compréhension de diverses manières.
Revoir les réponses des élèves aux questions essentielles

  • Dans quelle mesure leurs vues ont-elles changé?
  • Pourquoi est-il important d’apprendre cette information?
  • Que vont-ils faire de ces nouvelles connaissances?

Démonstration des apprentissages : les conséquences comportementales

  • Demander aux élèves de présenter dans un jeu de rôle leurs solutions aux situations proposées et de préciser spécifiquement les conséquences de certaines actions, par exemple :
    • jeter des ordures par terre, ramasser des fleurs, utiliser trop de papier;
    • trouver des déchets dans la cour de récréation ou dans la salle de classe;
    • voir quelqu’un pleurer;
    • entendre quelqu’un qui ne veut pas jouer avec un camarade de classe.
  • Reconnaitre/catégoriser les comportements appropriés et expliquer son raisonnement ou dire pourquoi ils sont appropriés
  • Démontrer des comportements appropriés dans une variété de situations, en notant des considérations de planification et de sécurité, p. ex. faire des biscuits, de la bannique
  • Expliquer comment les comportements actuels peuvent affecter les situations futures, p. ex. comment devenir meilleur footballeur, meilleur pêcheur?

JOURNAL DE RÉFLEXION PERSONNELLE DE L’ÉLÈVE SUR LA CITOYENNETÉ

Les élèves tiennent un journal de réflexion sur la citoyenneté, dans lequel ils notent l’évolution de leurs idées à ce sujet. Cette section donne des suggestions pour entamer une discussion pour leur journal. Les élèves sont invités à choisir une suggestion qui les intéresse.
  • Y a-t-il quelque chose que tu aimerais faire, un but que tu as pour l’avenir? Penses-y et écris (ou dessine) quels comportements tu devrais avoir pour atteindre ton but.
  • Dis pourquoi ceci est important pour toi.

Plan d’apprentissage

L’élève sera capable de :

  • Apprendre comment les gens sont tous les mêmes.
  • Apprendre comment les gens sont tous différents.
  • Comprendre ce qui fait le caractère unique d’une personne.
  • Comprendre comment le point de vue d’une personne est affecté par ses expériences passées.

ENQUÊTE SUR LA CITOYENNETÉ

Apprentissages critiques
É-PC.1 : Découvre et partage le fait que sa vie scolaire se passe en français.

a. Se rend compte que d’autres élèves apprennent dans une autre langue.

É-PC.3 : Développe une image positive de soi y compris une facette de son identité comme élève en immersion.

c. Apprécie en décrivant les talents d’une autre personne à l’aide de structures telles que « Je peux courir vite » « Elle peut dessiner une fleur » « Ils peuvent construire une maison avec des blocs ».

É-DV.6 : Explore son milieu naturel et construit y compris :

  • explorer et construire le sens de soi et de son monde en observant les caractéristiques des plantes, des animaux, des humains et des objets;
  • prendre conscience de la sécurité et la mettre en pratique;
  • comparer des quantités d’objets de 0 à 10 à l’aide de la correspondance biunivoque;
  • mesurer à l’aide de la comparaison directe;
  • explorer les caractéristiques des matériaux et des objets familiers dans son environnement.

a. Identifie représente et décrit à l’oral en suivant la démarche avant pendant et après ce qui le ou la rend unique p. ex. son nom, son âge, son sexe, son apparence, les membres de sa famille (nom lien familial), son rang dans sa famille (plus jeune – cadet plus vieux – ainé etc.) p. ex. « Me voici. J’ai les yeux bleus et les cheveux bruns ».

  • Ressort avec l’enseignant ou l’enseignante la démarche et le format à suivre.
  • Établit les critères à l’aide de l’enseignant ou de l’enseignante pour l’évaluation de sa présentation et de l’usage du français lors de la réalisation.
  • Décide et partage ses intentions, ses idées et son plan pour la présentation avec l’enseignant ou enseignante et ses camarades de classe.
  • Apporte des photos ou des objets qui aident à décrire les personnes dont il ou elle parle.
  • Réalise la présentation en respectant les critères préétablis.
  • Présente son projet et répond aux questions de ses camarades de classe.
  • Avec l’enseignant ou l’enseignante fait une autoévaluation de sa présentation à l’aide des critères préétablis.
  • Fait une objectivation en se posant des questions telles que :
  • « Est-ce que j’ai suivi la démarche et le format? »
  • « Est-ce que j’ai parlé en français autant que possible? »
  • « Est-ce que j’ai essayé de poser des questions à mes camarades avec les mots que je connais en français? »

b. Représente des qualités ou des talents pour chacun des copains ou copines de la classe y inclus lui ou elle-même p. ex. « Je peux courir vite. » « Mon ami dessine bien. »

É-PO.4 : Explore les moyens utilisés pour satisfaire ses besoins ainsi que les besoins de ses proches.

a. Identifie et décrit des besoins de base pour la survie des êtres vivants (plantes, animaux et humains) p. ex. nourriture, eau, air et abri.

QUESTIONS POUR GUIDER LA DÉMARCHE D’ENQUÊTE

Questions essentielles

  • Pourquoi penses-tu et agis-tu de cette façon?
    • Comment notre histoire et nos expériences passées affectent-elles la façon dont nous pensons? Dont nous agissons?
  • Que se passerait-il si nous pensions tous et agissions tous de la même façon?
    • Qu’est-ce qui fait notre caractère unique?
  • Que se passe-t-il lorsque plusieurs cultures sont en interaction?
    • Quelles expériences pouvons-nous partager avec les autres?
    • Comment pouvons-nous faire connaitre notre histoire aux autres?

Vocabulaire

  • Culture
  • Point de vue
  • Tradition
  • Diversité
  • Histoire
  • Ressemblance
  • Unique
  • Individu

PRÉSENTER LE SUJET ET DÉGAGER LES RÉFLEXIONS DES ÉLÈVES

Cette section présente les concepts et aide les enseignants à se faire une idée de ce que pensent leurs élèves. Poser les questions essentielles et donner le temps aux élèves d’y réfléchir et d’en parler. Leurs réponses donneront aux enseignants une idée des notions que possèdent déjà les élèves et leur permettront de déterminer ce qu’il est nécessaire de leur enseigner pour travailler aux apprentissages critiques. C’est à cette étape qu’on présente le vocabulaire et que les élèves le notent.  Cette section correspond à la portion « On le fait ensemble » de la leçon, au cours de laquelle les enseignants orientent l’enquête.
Poser les questions essentielles aux élèves au début de l’exploration de l’unité à l’étude. Comme les élèves saisissent la signification des apprentissages critiques, les réponses à ces questions seront une piste de réflexion à la fin de l’unité d’étude.

  • Déterminer ce que les élèves savent, comprennent et ont besoin de faire pour maitriser les questions essentielles et y répondre :
    • Vérifier que les élèves comprennent bien le vocabulaire – cultures, traditions, point de vue
    • Qu’est-ce que les élèves savent des cultures?
    • Créer un tableau SVA (« ce que je sais, ce que je veux apprendre et ce que j’ai appris ») – pour les élèves
  • Faire un petit sondage auprès des élèves pour déterminer :
    • ce qu’ils préfèrent comme couleur, nourriture, saison de l’année, etc. et dégager le vocabulaire qui pourrait être différent;
    • créer un tableau des résultats;
    • parler avec les élèves des raisons possibles de ces différences – faire le lien entre le point de vue et le fait que des différences existent
  • Déterminer ce que les élèves savent, comprennent et ont besoin de faire pour maitriser les questions essentielles et y répondre
  • Faire le lien entre les apprentissages critiques et ce que les élèves ont appris durant les années précédentes et vont apprendre plus tard
    • Les élèves se serviront des connaissances acquises pour comprendre que :
      • La diversité peut avoir diverses répercussions
      • Le vécu des personnes et leur culture peuvent influencer leur point de vue
      • Défendre leurs droits
      • Apprécier le point de vue des autres
ACQUISITION DES NOTIONS PRÉSENTÉES
La présente section contient les éléments fondamentaux de la leçon.  Elle en décrit les activités principales.  Dans l’apprentissage par enquête, l’enseignant facilite les activités qui mènent l’élève à sa perception des questions essentielles.  Il est donc critique que les élèves aient l’occasion de poser des questions et de parler des points d’interrogation qui leur viennent pendant les activités d’apprentissage.
  • Dégager les différences et les ressemblances dans la classe
    • Trouver comment les élèves célèbrent les grands jours de différentes religions et cultures en en dégageant les traditions, les fêtes spéciales, les célébrations – faire ressortir les différences et les ressemblances, par exemple nourriture, chants, prières, chefs spirituels et communautaires
    • Chaque catégorie fait ressortir une ressemblance, les pratiques spécifiques font ressortir les différences
    • La manière dont on célèbre ou on reconnait les grands jours qui se ressemblent indique différents points de vue
    • Trouver comment de langues différentes sont parlées au foyer des élèves
      • en parlant avec les élèves, trouver comment on appelle dans leur foyer les grands parents, les objets de tous les jours, les choses de la nature, les chefs spirituels, p. ex. La Terre, mère nourricière, le Créateur, le Ciel, Dagda, Tangarao
    • Trouver combien de structures familiales possèdent les élèves de la classe – qui partage leur foyer – ce sont ces personnes qui sont importantes dans leur vie; trouver quelles autres personnes sont importantes dans la vie des élèves
    • Demander aux élèves d’interviewer leur famille et de créer un arbre généalogique, de dessiner un blason, de découvrir d’où vient leur nom ou ce que leur nom signifie
    • Déterminer les ressemblances et les différences entre les célébrations – rédiger un texte qui résume les ressemblances et les différences entre les célébrations de tous les élèves de la classe
  • Enseigner aux élèves que différentes cultures ont différentes traditions et différentes croyances pour des choses semblables, p. ex. l’importance des noms de familles chez les peuples des Premières Nations
  • Faire le lien entre des différences spécifiques et des cultures spécifiques et faire reconnaitre aux élèves que la langue et la culture contribuent à façonner l’identité d’une personne
  • Différences = diversité et crée une riche culture qui est estimée et respectée par les citoyens et par le Canada
    • Identifier les personnes et les groupes qui sont importants dans la vie des enfants et expliquer pourquoi ces personnes sont importantes pour eux en tant qu’individus (p. ex. famille, ainés, personnes du troisième âge, amis, conteurs, camarades de classe, membres des groupes d’activité auxquels appartiennent les enfants)
    • Mener des recherches sur les langues et les traditions culturelles représentées dans la classe et à l’école, et reconnaitre le rôle joué par la langue et la culture dans l’identité unique des individus

APPLICATION ET APPROFONDISSEMENT DES NOTIONS ACQUISES

La présente section comprend des idées permettant d’étendre la portée de l’enquête et d’appliquer les concepts qui viennent d’être explorés. Elle peut également inclure des questions de réflexion supplémentaires pour encourager les élèves à faire le lien avec le sujet à l’étude. Les questions de réflexion encouragent la créativité et le raisonnement critique.
  • Organiser une manifestation culturelle présentant de la nourriture, des danses, de la musique, etc. d’une variété de cultures.
  • Inviter des membres de la communauté à partager ces expériences culturelles.
  • Faire faire l’expérience aux élèves d’une variété d’évènements liés à diverses cultures.
  • Décrire leurs expériences en se concentrant sur les ressemblances et les différences – ce qu’ils aiment et ce qu’ils n’aiment pas.
  • Dans les villes un peu grandes, créer des listes des différents restaurants par culture.
  • Faire dessiner ou expliquer oralement aux élèves ce qu’ils ressentent après avoir fait ces nouvelles expériences.

DÉMONSTRATION DES APPRENTISSAGES

La présente section suggère des façons dont les élèves peuvent démontrer ce qu’ils ont appris. Idéalement, ces démonstrations devraient se faire à l’occasion de tâches de performance authentiques. Les épreuves d’évaluation varient, mais devraient permettre aux élèves de démontrer leur compréhension de diverses manières.
Revoir les réponses originales des élèves aux questions essentielles

  • Dans quelle mesure leurs vues ont-elles changé?
  • Pourquoi est-il important d’apprendre cette information?
  • Que vont-ils faire de ces nouvelles connaissances?

Démonstration des apprentissages

  • Les enseignants peuvent choisir une question que toute la classe va explorer, par exemple :
  • Pourquoi pensez-vous et agissez-vous de cette façon?
    • donner des exemples de différentes traditions que les élèves ont apprises : décrire une célébration ou une fête semblable qui est reconnue de différentes façons, p. ex. naissance d’un bébé, mariage
  • Que se passe-t-il lorsque plusieurs cultures sont en interaction?
    • demander aux élèves de partager quelle serait la manière appropriée, p. ex. leur faire dessiner/expliquer oralement/jouer cette nouvelle expérience d’une autre culture
  • Que se passerait-il si nous pensions tous et agissions tous de la même façon?
    • décrire diverses traditions, célébrations et fêtes culturelles reconnues par les familles et les communautés des enfants et discuter de leur importance
    • identifier les personnes et les groupes qui sont importants dans la vie des enfants et expliquer pourquoi ces personnes sont importantes pour eux en tant qu’individus (p. ex. famille, ainés, personnes du troisième âge, amis, conteurs, camarades de classe, membres des groupes d’activité auxquels appartiennent les enfants)

JOURNAL DE RÉFLEXION PERSONNELLE DE L’ÉLÈVE SUR LA CITOYENNETÉ

Les élèves tiennent un journal de réflexion sur la citoyenneté, dans lequel ils notent l’évolution de leurs idées à ce sujet. Cette section donne des suggestions pour entamer une discussion pour leur journal.  Les élèves sont invités à choisir une des suggestions qui les intéresse.  Ils peuvent également répondre à n’importe laquelle des questions essentielles.
  • Dessine une tradition familiale que tu aimes beaucoup. Pourquoi est-elle importante pour toi? Quelle histoire raconte-t-elle sur toi?

Partie C: Ressources des citoyens qui apprennent tout au long de leur vie

RESSOURCES CONNEXES

La charte pour les enfants –série pour les enfants – DC Canada Education Publishing : http://www.dc-canada.ca/lacharte.html

Jeu de cartes sur la connaissance de soi – par Nathalie Parent, psychologue
Publications Éducatout
Émotions, sensations et créativité – pour un développement global et harmonieux.

Un air de familles – le grand livre des petites différences – par Béatrice Boutignon
Publié par LE BARON PERCHÉ

En route vers l’école! Par Rosemary McCarney
Dans certains pays, il est difficile d’aller à l’école. Parfois, l’école a été détruite à cause d’une catastrophe naturelle ou de la guerre ; ailleurs, les familles sont pauvres et les enfants doivent travailler. Mais, partout, il y a des enfants prêts à tout pour apprendre, quitte à se rendre à l’école à la nage (comme au Cambodge) ou à dos de buffle (comme au Myanmar).

Une promesse, c’est une promesse – par Robert Munsch

Le monde est un village – par David J. Smith

Les Touverts – par Denitza Mineva
« A travers la métaphore des couleurs, l’auteure invite de façon ludique l’enfant à découvrir, comprendre et apprécier la différence de l’autre, qui se révèle être très enrichissante. »
Du site http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/57226-les-touverts

Vive le civisme! – par Sylvie Girardet
A travers cinq petites fables, les petits poussins, l’éléphant, la souris, les singes farceurs et leurs comparses nous montrent comment la solidarité, le respect, la politesse rendent cette cohabitation possible et agréable. Ils nous invitent à respecter la planète, nous font découvrir les institutions de notre pays, ainsi que les droits de l’Homme et de l’Enfant. Une occasion pour petits et grands citoyens de discuter et d’apprendre ensemble

LIENS AVEC D’AUTRES APPRENTISSAGES CRITIQUES ET L’ÉTUDE DES TRAITÉS

Apprentissages critiques
É-PC.2 : Reconnait que d’être plongé dans une langue est exigeant physiquement et mentalement.

a. Indique quand il ou elle fait preuve de contrôle ou non dans son comportement.

b. Identifie que, parfois quand il ou elle est de mauvaise humeur ou se plaint qu’il ou elle a un mal de tête à la fin de la journée, c’est parce que son cerveau a travaillé très fort pour comprendre.

É-PO.3 : Explore la démarche de la prise de décision dans les jeux de rôle et des représentations avec marionnettes.

b. Propose des mots des comportements ou des gestes qui peuvent appuyer l’harmonie p. ex. « Merci » « Je m’excuse » « Attends ton tour s’il te plait » « Lève la main ».

c. Respecte les décisions prises en commun et les règlements élaborées en collaboration.

e. Suggère des moyens de résoudre des conflits dans la salle de classe et sur le terrain de jeu à l’aide de jeux de rôles, de représentations ou de marionnettes.

f. Explique la valeur de prendre le temps de « s’arrêter-réfléchir-décider » avant de faire quelque chose.

Étude des traités
RTM1 : Examiner la diversité des Premières nations vivant en Saskatchewan, à commencer par celles qui sont représentées dans sa classe et dans sa collectivité.
PTM4 : Examiner l’intention qui préside à différents types de promesses.

MATERNELLE RESSOURCES SUR LA CITOYENNETÉ LE SENS DE SOI, DE SES RACINES ET DE SA COMMUNAUTÉ

Partie A : Connexions curriculaires et arrière-plan

GRANDES ORIENTATIONS DE LA CITOYENNETÉ

Les citoyens possédant un solide sens d’eux-mêmes, de leurs racines et de leur communauté explorent la relation entre eux-mêmes et les autres, leur communauté – locale, régionale, provinciale, nationale et mondiale – et leur place dans le monde. Être membre d’une communauté confère certains droits, mais aussi certaines responsabilités concernant la protection des droits et des privilèges. La perception qu’une personne a de sa place dans le monde s’acquiert par l’expérience et par la connaissance de l’histoire, de la géographie et de la géologie d’une région, ainsi que de ses légendes, et par un sens de la terre et de son histoire après y avoir vécu pendant un certain temps. Acquérir le sens de sa place dans le monde aide les élèves à s’identifier à leur région et à se reconnaitre entre eux. Un sens solide de sa place dans le monde peut mener à une gestion plus adaptée de notre histoire culturelle et de notre environnement naturel.
Dans ce domaine d’étude, les élèves examineront les responsabilités inhérentes à toutes ces relations. Ce domaine de la citoyenneté invite les élèves à agir sur les questions qui sont explorées, en vue de devenir des citoyens orientés vers la justice. Les élèves sont invités à étudier les problèmes et les enjeux de la citoyenneté dans une sphère d’influence en constante évolution. Du fait que ce domaine de la citoyenneté commence par l’étude de soi et l’exploration des questions relatives à la citoyenneté, il est le principal centre d’intérêt pour les élèves de l’élémentaire.

APERÇU ET EFFETS ESCOMPTÉS DE L’ÉDUCATION À LA CITOYENNETÉ

Les élèves de prématernelle et de maternelle commenceront à apprendre au sujet du respect de soi-même, des autres et de l’environnement. Ils commenceront à réfléchir à leurs relations avec les personnes autour d’eux, avec la Terre et avec leur communauté. Lorsqu’ils envisageront ces relations, ils seront invités à considérer leurs responsabilités dans chacun de ces domaines et à commencer à examiner des manières de prendre soin de leur environnement et des autres. Les élèves apprendront à défendre leurs droits, à développer des habiletés d’empathie et à comprendre que les gens peuvent avoir des points de vue différents sur le même sujet. Les élèves apprendront également à répondre de manière appropriée aux symboles nationaux.

SAVOIRS ACQUIS SUR LA CITOYENNETÉ

  • Les savoirs acquis et les questions stimulent la réflexion, guident l’enquête et sont liés aux résultats d’apprentissage.
  • Les questions attirent l’attention sur les « grandes idées » du domaine d’enquête qui seront examinées et réexaminées tout au long de la démarche d’enquête.
  • Les réponses à ces questions sont des sources d’évaluation des apprentissages.
Un citoyen possédant un sens solide de soi, de ses racines et de sa communauté :

  • se traite lui-même et traite les autres avec respect;
  • commence à comprendre son sentiment d’appartenance à son foyer, sa famille et sa communauté;
  • est en interaction avec son environnement local, en apprend et en prend soin;
  • commence à réfléchir à de saines relations entre ces trois concepts.

L’élève sera capable de :

  • Répondre de manière appropriée aux symboles de nationalisme.
  • Prendre conscience de ses propres processus de réflexion.
  • Défendre ses droits.
  • Considérer le point de vue des autres.

ACQUISITION DES CONNAISSANCES ET DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES

L’élève sera capable de :

  • Faire la distinction entre besoins et désirs.
  • Reconnaitre les symboles canadiens – provinciaux et nationaux.
  • Prendre conscience de ses propres processus de réflexion et acquérir et pratiquer les habiletés d’empathie et de défense des intérêts.
  • Acquérir et pratiquer les habiletés nécessaires pour se traiter et traiter les autres avec …
  • Acquérir des habiletés de résolution de conflits.
  • Commencer à développer des habitudes de respect de l’environnement.

QUESTIONS ESSENTIELLES

Les questions ouvertes sont constamment revues, couvrent des concepts que les élèves vont explorer pendant toute l’unité d’étude et démontrent la compréhension. Les réponses à ces questions sont des sources d’évaluation des apprentissages.
  • Comment les besoins diffèrent-ils des désirs?
  • Quelles responsabilités ai-je envers ma communauté?
  • Quelles responsabilités ai-je envers mon environnement?
  • Que sont les symboles et pourquoi les gens y réagissent-ils?

APPRENTISSAGES CRITIQUES

É-PC.1 : Découvre et partage le fait que sa vie scolaire se passe en français.

a. Se rend compte que d’autres élèves apprennent dans une autre langue.

b. Établit des liens entre soi-même et des personnages dans des histoires de langue française racontées ou lues à haute voix.

É-PC.3 : Développe une image positive de soi y compris une facette de son identité comme élève en immersion.

c. Apprécie en décrivant les talents d’une autre personne à l’aide de structures telles que « Je peux courir vite » « Elle peut dessiner une fleur » « Ils peuvent construire une maison avec des blocs ».

É-GV.2 : Produit de brèves expressions courantes et pose des questions simples afin de répondre à des besoins concrets : détails personnels, routines quotidiennes, désirs et besoins, demandes d’information.

a. Identifie les personnes et les groupes d’appartenance importants dans sa vie et explique pourquoi ils ou elles sont importants p. ex. « Grand-papa est important parce que… » « Mon entraineur de hockey est important parce que… » « Mon équipe de soccer est importante parce que… »

É-GV.6 : Consulte et met à profit les ressources matérielles et humaines dans son environnement immédiat pour par exemple :

a. Devient conscient ou consciente que l’écrit, les illustrations et les symboles graphiques sont porteur de sens.

  • vérifier les mots;
  • participer aux activités physiques;
  • planifier une excursion;
  • résoudre un problème;
  • faire une recherche;
  • comparer.

b. Reconnait quelques symboles écrits.

c. Reconnait quelques noms propres dans l’environnement et dans les documents écrits.

É-GV.8 : Démontre une compréhension de la notion que les arts sont un moyen d’exprimer les idées.

i. Représente un objet selon différentes perspectives à l’aide d’un rétroprojecteur, d’un miroir, d’une table lumineuse, p. ex. vue de côté, d’en haut, d’en bas, de loin, de près.

É-GV.9 : Développe son corps y compris la motricité fine et globale par l’amélioration :

  • de l’endurance cardiovasculaire, la flexibilité, l’endurance musculaire et la force musculaire;
  • des habiletés locomotrices, non locomotrices et de manipulation;
  • des mouvements rythmiques, en lien avec des habiletés locomotrices et non locomotrices.

b. Maintient son équilibre suite à la pratique de différents mouvements par exemple :

  • saute verticalement à partir de deux pieds et atterrit sur deux pieds en position de conducteur de motocyclette;
  • court et saute pour toucher un objet suspendu et atterrit sans tomber;
  • saute de côté avec les bras le long du corps;
  • saute en reculant, en avançant, en faisant une rotation, le long de l’axe vertical;
  • marche sur une planche ou une poutre plus étroite que le pied;
  • saute sur un pied;
  • transfère le poids de son corps en changeant de pied dans la montée et la descente d’un escalier.

e. Lance et attrape divers objets de diverses façons (p. ex. un foulard, un sac de fèves, des ballons, des disques volants ou autres objets de différentes formes) vers le mur, à des distances variées, à l’aide de sa main dominante :

  • par-dessus;
  • en dessous;
  • de côté;
  • avec une main ou deux mains;
  • avec différentes intensités.

j. Dribble un ballon avec les mains et à différentes occasions avec les pieds de diverses façons par exemple :

  • dans son espace personnel;
  • vers l’avant;
  • à différentes hauteurs (pour les mains seulement);
  • selon une trajectoire;
  • lentement ou rapidement;
  • avec changement de direction.

É-GV.10 : Varie les mouvements du corps lors de la locomotion de la non locomotion et de la manipulation par rapport à :

  • l’espace;
  • l’effort;
  • les relations.

a. Exécute diverses activités physiques dans l’espace général ou l’espace personnel : solo, en dyade, en groupe, seul parmi d’autres ou entre groupes.

b. Applique diverses façons de se déplacer à différentes vitesses et à différents niveaux en suivant des consignes données ou un rythme donné par exemple :

  • Marche, court, galope, bondit, grimpe, rampe, fuit, poursuit, saute, glisse, danse, avance, recule, :
  • sans toucher les autres personnes ou les objets qui l’entourent;
  • en arrêtant sur demande sans tomber;
  • entre des objets et à travers des obstacles;
  • au-dessus ou au-dessous des obstacles;
  • en suivant différentes trajectoires;
  • sur une ligne droite ou une ligne courbe;
  • vers l’arrière vers l’avant;
  • sur la pointe des pieds;
  • aussi loin que possible;
  • en poursuivant ou en évitant une autre personne;
  • atteint un point de repère proche ou lointain;
  • rampe lentement, saute rapidement, se sauve comme un furet rusé, bondit comme un chat, saute comme une ballerine, galope comme un cheval, marche comme un ours, marche comme un canard.

c. Exécute différentes activités physiques avec des durées de temps et des efforts différents avec augmentation du rythme cardiaque et de la respiration.

d. Démontre comment son corps peut être en relation avec des objets ou des personnes p. ex. loin/près, par-dessus/en dessous, sur/sous, devant/derrière, à côté, en dedans (à l’intérieur/ l’extérieur) autour, le long de, entouré de, à gauche, à droite en haut/en bas.

e. Identifie et décrit des régularités répétitives telles que les mots qui se répètent dans une chanson, les sons, dans une comptine, les fenêtres dans un édifice, les couleurs ou les formes sur un motif culturel (broderie ou autre) pertinent à soi à sa famille ou à sa communauté.

É-DV.1 : Manifeste sa compréhension de messages courts et simples par différents moyens : expression, gestes, réactions, remarques (souvent dans sa langue première) dessins, images numériques, mimes et danses.

d. Nomme la plupart des objets de son environnement scolaire immédiat grâce à des expériences concrètes et authentiques.

É-DV.2 : Utilise ses connaissances du sujet et de sa langue première.

e. Établit le lien entre ce qu’il ou elle est en train d’apprendre et son monde.

É-DV.11 : Objective son processus de négociation de sens avant, pendant et après et ses apprentissages avec l’enseignant ou l’enseignante y compris:

  • se préparer à l’écoute;
  • s’appuyer sur le visuel, les gestes, la prosodie, la structure de textes, la ponctuation;
  • raconter ce qu’on fait quand on écoute, observe, visionne ou « lit ».

b. Cerne si ce qu’il ou elle a entendu vu ou « lu » a répondu à ses besoins :

  • « Qu’est-ce que j’ai réussi à faire grâce à cette tâche d’écoute de visionnement ou de lecture? »
  • « Pourquoi est-ce que j’ai terminé la tâche? Pourquoi est-ce que je n’ai pas terminé la tâche? Est-ce que j’ai répondu à mes besoins sans terminer la tâche? »
  • « Pourquoi est-ce que les illustrations sont importantes dans ce message pour mes besoins? »
  • « Qu’est-ce qui m’a aidé(e) le plus à comprendre? Pourquoi ou comment? »

d. Réfléchit sur ce qu’il ou elle fait quand il ou elle cherche à négocier le sens : 54

  • « Est-ce que je comprends? »
  • « Qu’est-ce que je comprends? »
  • « Qu’est-ce que je ne comprends pas? »
  • « Qu’est-ce que je peux faire pour comprendre? » (Viola 2000)
  • « Qu’est-ce que je fais pour comprendre? »
  • « Qu’est-ce qui m’a aidé le plus à comprendre? Pourquoi ou comment? »

É-AC.1 : Contrôle un vocabulaire varié pour expliquer et interpréter son milieu et son vécu.

f. Applique sa connaissance des mots reconnus globalement présentés en contexte et des familles de mots fréquemment utilisés pour comprendre des mots et les employer :

  • pour décrire ses représentations ses œuvres.

g. Nomme les choses qui l’entourent p. ex. objets de la classe, jeux, activités routines.

É-AC.5 : Associe le langage oral au symbole écrit.

d. Relie les symboles trouvés dans son environnement à leur signification.

É-PO.1 : Se rassure en faisant part des similitudes ou des différences observées entre sa vie scolaire en français et son vécu en dehors de l’école.

a. Partage en classe ses expériences de vie et ses propres stratégies de résolution de problèmes.

É-PO.3 : Explore la démarche de la prise de décision dans les jeux de rôle et des représentations avec marionnettes.

a. Participe à l’élaboration des règlements de la classe.

b. Propose des mots des comportements ou des gestes qui peuvent appuyer l’harmonie p. ex. « Merci » « Je m’excuse » « Attends ton tour s’il te plait » « Lève la main ».

c. Respecte les décisions prises en commun et les règlements élaborées en collaboration.

d. Identifie des personnes en position d’autorité dans son vécu p. ex. la mère, le père, l’enseignante, l’entraineur de sport, le directeur ou la directrice de l’école.

e. Suggère des moyens de résoudre des conflits dans la salle de classe et sur le terrain de jeu à l’aide de jeux, de rôles, de représentations ou de marionnettes.

f. Explique la valeur de prendre le temps de « s’arrêter-réfléchir-décider » avant de faire quelque chose.

É-PO.4 : Explore les moyens utilisés pour satisfaire ses besoins ainsi que les besoins de ses proches.

c. Explique l’importance de travailler ensemble pour accomplir des tâches p. ex. ranger le matériel utilisé en commun ou l’équipement dans le gymnase, recycler des boites de jus.

d. Propose des façons de coopérer à la réalisation d’une activité ou d’une tâche.

e. Partage les conséquences d’une promesse non tenue à partir de situations données p. ex. promesse d’invitation à une fête, promesse de jouer à la récréation, promesse de donner la nourriture à l’animal de compagnie ou de nettoyer sa cage.

f. Partage l’équipement lors des jeux et des activités.

g. Négocie avec ses camarades de classe lors des activités et des jeux de petits groupes pour chercher le consensus.

Partie B: Plan d’apprentissage

L’élève comprendra que :

  • Les symboles peuvent représenter des idées et transmettre de l’information
  • Les symboles peuvent unir les gens et créer un sentiment d’appartenance
  • Certains symboles exigent une action ou un comportement spécifique

ENQUÊTE SUR LA CITOYENNETÉ

Apprentissages critiques
É-AC.1 : Contrôle un vocabulaire varié pour expliquer et interpréter son milieu et son vécu.
É-AC.5 : Associe le langage oral au symbole écrit.

QUESTIONS POUR GUIDER LA DÉMARCHE D’ENQUÊTE

Les questions essentielles sont affichées et font l’objet d’une discussion avec les élèves au début de l’enquête. Ces questions ouvertes sont constamment revues, couvrent des concepts que les élèves vont explorer pendant toute l’unité d’étude, démontrent la compréhension et sont des sources d’évaluation des apprentissages. Ces questions sont posées pour soutenir le raisonnement des élèves alors qu’ils explorent les réponses aux grandes questions fondamentales.
Questions essentielles

  • Que sont les symboles et pourquoi les gens y réagissent-ils?
    • Qu’est-ce qui fait qu’un symbole est un symbole?
    • Pourquoi les symboles sont-ils importants pour certains groupes?
    • Des symboles peuvent-ils susciter des sentiments/des émotions chez les gens?

PRÉSENTER LE SUJET ET DÉGAGER LES RÉFLEXIONS DES ÉLÈVES

Cette section présente les concepts et aide les enseignants à se faire une idée de ce que pensent leurs élèves. Poser les questions essentielles et donner le temps aux élèves d’y réfléchir et d’en parler. Leurs réponses donneront aux enseignants une idée des notions que possèdent déjà les élèves et leur permettront de déterminer ce qu’il est nécessaire de leur enseigner pour travailler aux apprentissages critiques. C’est à cette étape qu’on présente le vocabulaire et que les élèves le notent. Cette section correspond à la portion « On le fait ensemble » de la leçon, au cours de laquelle les enseignants orientent l’enquête.
Processus

  • Poser les questions essentielles et laisser les élèves partager leurs réflexions sur le sujet.
  • Déterminer ce que les élèves savent et comprennent et ce qu’ils ont besoin de faire pour maitriser les questions essentielles et y répondre (lien au contenu). Ajouter d’autres questions si nécessaire. Les élèves sont encouragés à ajouter leurs questions aux autres.
  • Créer un tableau SVA (« ce que je sais, ce que je veux apprendre et ce que j’ai appris») –  déterminer le vocabulaire qu’il faudra faire acquérir aux élèves
  • Dégager les questions supplémentaires que les élèves pourraient avoir à la suite de leurs discussions sur les questions essentielles.
  • Inscrire les réponses dans un tableau « avant, pendant, après » que l’on affichera pour continuer la réflexion à la fin de l’étude et voir l’évolution des idées des élèves.
  • Présenter un certain nombre de symboles aux élèves et voir s’ils connaissent le mot « symbole » ou s’ils peuvent l’identifier comme une catégorie dans laquelle toutes ces choses peuvent être regroupées.
    • Drapeau du Canada, Cercle d’influences, drapeau de la Saskatchewan, drapeaux des traités, drapeau des fransaskois
    • Symboles commerciaux – drapeau des Riders, des Sparks, des Beavers
    • Symboles relatifs à la sécurité et à l’information – panneau d’arrêt, feux de circulation (rouge, jaune, vert), H pour hôpital
    • Symboles spirituels – plume d’aigle, tresse de foin d’odeur, tambours, croix
    • Pistes d’animaux, feuilles qui changent de couleur, pelage des animaux qui change de couleur avec les saisons
  • Ou alors, présenter le mot « symbole » et discuter de sa signification avec les élèves, puis les aider à suggérer un certain nombre de choses qu’ils considèrent comme des symboles.
    • Se servir des exemples des élèves pour commencer à créer des catégories et grouper les symboles
    • Catégories possibles
      • symboles naturels – les lapins qui changent de couleur, les oies qui commencent leur migration
      • symboles créés par les humains – sécurité, information, nationalisme/citoyenneté, appartenance
  • Déterminer ce que les élèves savent, comprennent et ont besoin de faire pour maitriser les questions essentielles et y répondre.
ACQUISITION DES NOTIONS PRÉSENTÉES
La présente section contient les éléments fondamentaux de la leçon.  Elle en décrit les activités principales. Dans l’apprentissage par enquête, l’enseignant facilite les activités qui mènent l’élève à sa perception des questions essentielles. Il est donc critique que les élèves aient l’occasion de soulever les questions qui se posent à eux lors de leur exploration des activités d’apprentissage, et d’en parler. Ceci représente la section « On le fait ensemble » « Ils le font » de l’enquête, dans laquelle les élèves trouvent les réponses aux questions fondamentales, puis recherchent des thèmes et des constantes comme explications possibles.
  • Présenter tous les symboles visuels et demander aux élèves de les grouper en catégories
    • Catégoriser une activité dans laquelle des symboles tombent dans le cercle et en dehors du cercle
    • Déterminer les ressemblances entre les symboles, les différences entre les symboles
    • Catégories possibles
      • symboles naturels – les lapins qui changent de couleur, les oies que commencent leur migration
      • symboles créés par les humains – sécurité, information, nationalisme/citoyenneté
    • Dégager la raison pour laquelle les élèves ont placé tel ou tel symbole dans tel ou tel cercle – lien à la prise de conscience métacognitive
    • Travailler sur la langue du raisonnement, par exemple « j’ai mis ce symbole dans leur cercle parce que… »
  • Travailler avec les élèves à identifier la catégorie à laquelle les symboles appartiennent
    • symboles naturels, symboles créés par les humains, symboles relatifs à la sécurité, symboles nationaux
  • Dégager les sentiments, les pensées, les actions que les symboles suscitent chez les élèves
    • faire le lien avec les sens – à quoi ça ressemble, ça fait quel bruit
    • comprendre que certains symboles engendrent le respect, ce qui amène les personnes à se comporter différemment en leur présence, par exemple se tenir aux garde-à-vous lorsqu’on chante l’hymne national, enlever ses lunettes lorsqu’un ainé dit la prière

APPLICATION ET APPROFONDISSEMENT DES NOTIONS ACQUISES

La présente section comprend des idées permettant étendre la portée de l’enquête ou d’appliquer les concepts qui viennent d’être explorés. Elle peut également inclure des questions de réflexion supplémentaires pour encourager les élèves à faire le lien avec le sujet à l’étude. Il s’agit là de la portion « Tu le fais » de l’enquête – soit « Tu le fais tout seul » soit « Tu le fais avec des camarades ». Inviter les élèves à élargir leur réflexion pour aller au-delà des discussions en classe et des expériences de l’enquête. Poser quelques-unes des autres questions de réflexion qui ont été soulevées pour encourager la créativité et le raisonnement critique.
  • Commencer par les symboles visuels et passer aux symboles auditifs, par exemple indicatifs publicitaires, chansons, hymnes
  • Faire une promenade autour de l’école, des édifices de la communauté, etc. et réunir des exemples de symboles pour ajouter aux exemples qu’ont trouvés les élèves.

DÉMONSTRATION DES APPRENTISSAGES

La présente section suggère des façons dont les élèves peuvent démontrer ce qu’ils ont appris.  Idéalement, ces démonstrations devraient se faire à l’occasion de tâches de performance authentiques. Chaque enquête peut faire l’objet de sa propre évaluation ou l’enseignant peut prévoir une tâche d’évaluation plus conséquente qui les regroupera toutes.  Les épreuves d’évaluation varient, mais devraient permettre aux élèves de démontrer leur compréhension de diverses manières.  La démonstration des apprentissages peut se faire en collaboration ou de manière autonome.
Revoir les réponses des élèves aux questions essentielles

  • Pourquoi les symboles sont-ils importants pour certains groupes?
  • Qu’est-ce qui fait qu’un symbole est un symbole? Caractéristiques d’un symbole?
  • Pourquoi les symboles sont-ils importants pour toi? Explique le rôle que les symboles jouent dans ta vie.

Demander aux élèves de démontrer les comportements appropriés.

  • Reconnaitre les symboles nationaux de citoyenneté/les symboles tels que drapeaux (canadien, provincial, métis), médailles des traités, Cercle d’influences, H pour hôpital, et y réagir de manière appropriée

JOURNAL DE RÉFLEXION PERSONNELLE DE L’ÉLÈVE SUR LA CITOYENNETÉ

Les élèves tiennent un journal de réflexion sur la citoyenneté, dans lequel ils notent l’évolution de leurs idées à ce sujet. Cette section donne des suggestions pour entamer une discussion pour leur journal. Les élèves sont invités à choisir une mise en situation qui les intéresse ou à en proposer une. Ils peuvent également répondre à n’importe laquelle des questions essentielles et sont encouragés à répondre dans une variété de genres.
  • Quel symbole a une signification spéciale pour toi? Fais-en un dessin et dis pourquoi il est spécial.
  • Quel symbole choisirais-tu pour représenter la sorte de personne que tu es? Fais-en un dessin. Dis pourquoi ce serait bien.

Plan d’apprentissage

L’élève sera capable de :

  • Penser à la façon dont il utilise les ressources.
  • Penser à des façons de prendre soin de l’environnement.
  • S’exercer à prendre soin de l’environnement.

ENQUÊTE SUR LA CITOYENNETÉ

Apprentissages critiques
É-DV.10 : Prend conscience de sa responsabilité envers l’environnement naturel.

a. Identifie des exemples de moyens de prendre soin de l’environnement et explique pourquoi c’est important.

b. Fournit des exemples de la façon dont il ou elle peut respecter les besoins des plantes, des animaux et des personnes dans son environnement naturel et construit p. ex. « Je cueille seulement les bleuets que je peux manger. » « Je respecte les insectes même ceux qui me piquent. »

c. Démontre les comportements respectueux envers l’environnement dans la classe et l’école p. ex. ne prendre que ce qui est nécessaire pour répondre à ses besoins réduire la consommation, pratiquer la conservation de l’eau, éteindre les lumières en quittant une pièce, recycler, composter.

É-PO.4 : Explore les moyens utilisés pour satisfaire ses besoins ainsi que les besoins de ses proches.

b. Compare et représente les moyens par lesquels on répond à ses besoins et à ceux de son groupe d’appartenance.

c. Explique l’importance de travailler ensemble pour accomplir des tâches p. ex. ranger le matériel utilisé en commun ou l’équipement dans le gymnase recycler des boites de jus.

d. Propose des façons de coopérer à la réalisation d’une activité ou d’une tâche.

e. Partage les conséquences d’une promesse non tenue à partir de situations données p. ex. promesse d’invitation à une fête, promesse de jouer à la récréation, promesse de donner la nourriture à l’animal de compagnie ou de nettoyer sa cage.

f. Partage l’équipement lors des jeux et des activités.

g. Négocie avec ses camarades de classe lors des activités et des jeux de petits groupes pour chercher le consensus.

QUESTIONS POUR GUIDER LA DÉMARCHE D’ENQUÊTE

Les élèves comprendront qu’ils peuvent prendre soin du monde en prenant soin de leurs affaires et de leur environnement immédiat.

Questions essentielles

  • Comment les besoins diffèrent-ils des désirs?
    • Est-ce qu’on a besoin de tout ce qu’on veut?
  • Comment ma communauté peut-elle réduire le gaspillage?
  • Comment est-ce que je peux prendre soin de mes affaires et de mon environnement immédiat?
  • Qu’est-ce que mon comportement ajoute au fait d’être citoyen?
    • Comment est-ce que je prends soin de moi-même, des autres, de l’environnement?

Vocabulaire

  • Environnement
  • Recycler
  • Réduire
  • Réutiliser
  • Intendance communautaire

PRÉSENTER LE SUJET ET DÉGAGER LES RÉFLEXIONS DES ÉLÈVES

Cette section présente les concepts et aide les enseignants à se faire une idée de ce que pensent leurs élèves.  Poser les questions essentielles et donner le temps aux élèves d’y réfléchir et d’en parler.  Leurs réponses donneront aux enseignants une idée des notions que possèdent déjà les élèves et leur permettront de déterminer ce qu’il est nécessaire de leur enseigner pour travailler aux apprentissages critiques. C’est à cette étape qu’on présente le vocabulaire et que les élèves le notent. Cette section correspond à la portion « On le fait ensemble » de la leçon, au cours de laquelle les enseignants orientent l’enquête.
  • Poser les questions essentielles aux élèves et développer d’autres questions ensemble si nécessaire au début de l’exploration de l’unité à l’étude. Les élèves vont les explorer pendant toute l’unité et ces questions essentielles seront également les questions auxquelles ils devront répondre à la fin de l’unité.
    • Avons-nous besoin de tout ce que nous avons? Avons-nous besoin de tout ce que nous voulons?
    • Comment est-ce que je peux réduire le gaspillage? (Faire d’abord le lien avec les élèves, puis avec le foyer et enfin avec la communauté)
  • Vérifier pour voir si les élèves savent ce que sont les déchets et ce qu’est le gaspillage. S’ils savent ce que signifie recycler, réduire, réutiliser.
  • Demander aux élèves de deviner combien de déchets ou de gaspillage ils produisent en une journée. En une semaine.
    • Dégager le raisonnement des élèves ou les raisons pour lesquelles ils ont deviné cette quantité.
    • Revenir sur leur raisonnement plus tard pour discuter de l’exactitude de leurs réponses et dégager leurs idées.
  • Si l’école possède un programme de recyclage ou de compostage, discuter avec les élèves pour voir s’ils savent comment ce programme fonctionne.
  • Introduire le concept d’intendance communautaire – prendre soin de l’environnement – et la responsabilité qu’ont les élèves d’essayer de protéger et de préserver leur environnement.
  • Déterminer ce que les élèves savent, comprennent et ont besoin de faire pour maitriser les questions essentielles et y répondre.
    • Créer un tableau SVA (« ce que je sais, ce que je veux apprendre et ce que j’ai appris ») – pour la classe.
ACQUISITION DES NOTIONS PRÉSENTÉES
La présente section contient les éléments fondamentaux de la leçon. Elle en décrit les activités principales. Dans l’apprentissage par enquête, l’enseignant facilite les activités qui mènent l’élève à sa perception des questions essentielles. Il est donc critique que les élèves aient l’occasion de soulever les questions qui se posent à eux lors de leur exploration des activités d’apprentissage, et d’en parler.
  • Explorer les notions de besoins et de désirs.
    • Regarder autour de la salle de classe, dans les bureaux, dans les seaux à la maternelle, partout où se trouve un ensemble d’objets.
    • De quoi est-ce qu’on se sert dans cette pièce pour… apprendre? Se tenir au chaud? etc.
    • Qu’est-ce qui est essentiel pour : nous garder au chaud? Apprendre? (Commencer à faire la distinction entre besoins et désirs)
    • De combien de ces choses avons-nous besoin réellement? De combien pourrions-nous nous passer? Est-ce qu’on pourrait utiliser quelque chose à la place?
    • Commencer à classifier les objets dont on a besoin en nouveaux, réutilisés, recyclés.
    • Faire un tableau ou un graphique du nombre d’objets dans chaque catégorie – lien avec les maths : compter – de quoi est-ce qu’on se sert le plus? Est-ce qu’on recycle ou est-ce qu’on jette plus de choses?
  • Explorer ce qu’ils savent de la réduction du gaspillage
    • Vérifier la poubelle – demander aux élèves de regarder dans la poubelle tous les jours à la fin de la journée. Combien des choses qui s’y trouvent n’ont été utilisées qu’une seule fois? Est-ce qu’on aurait pu utiliser autre chose à la place? Est-ce qu’on pourrait utiliser certaines choses qui se trouvent dans la poubelle plus d’une fois
    • Commencer à classifier les objets qu’on a trouvés en nouveaux, réutilisés, recyclés
    • Combien des objets qu’on a trouvés dans la poubelle sont nécessaires – besoins? Combien ne sont pas nécessaires – désirs ou on pourrait s’en passer?
  • Examiner les choses qu’on utilise en une journée – besoins
    • besoins scolaires – papier, électricité
    • besoins personnels – eau, électricité
  • Explorer ce qu’ils savent du programme de recyclage déjà en place
    • Discuter avec les élèves de la raison pour laquelle ils pensent que le programme a été mis en place.
    • Comment est-ce que le programme aide l’école? Qu’est-ce qui arriverait si l’école n’avait pas de programme de recyclage?

APPLICATION ET APPROFONDISSEMENT DES NOTIONS ACQUISES

La présente section comprend des idées permettant étendre la portée de l’enquête et d’appliquer les concepts qui viennent d’être explorés. Elle peut également inclure des questions de réflexion supplémentaires pour encourager les élèves à faire le lien avec le sujet à l’étude. Elle peut également inclure des questions de réflexion supplémentaires pour encourager les élèves à faire le lien avec le sujet à l’étude.
  • Besoins vs désirs
    • Demander aux élèves d’examiner les choses qu’ils n’utilisent qu’une fois dans une journée et de penser à quelque chose qui a déjà été utilisé et qu’ils pourraient réutiliser à la place.
  • Réduire la quantité de déchets inutiles (gaspillage)
    • Les élèves peuvent-ils réduire la quantité de déchets inutiles dans la classe? Suggérer des idées pour les divers objets, par exemple papier, déchets du repas de midi, eau, électricité
    • Établir des objectifs de réduction de la quantité de déchets créés par la classe en une journée – faire le suivi des progrès
  • Programme de recyclage scolaire
    • Demander aux élèves de trouver combien de classes participent au programme de recyclage scolaire
    • Combien de foyers recyclent? Pourquoi choisissent-ils de recycler?

DÉMONSTRATION DES APPRENTISSAGES

La présente section suggère des façons dont les élèves peuvent démontrer ce qu’ils ont appris. Idéalement, ces démonstrations devraient se faire à l’occasion de tâches de performance authentiques. Chaque étude sur la citoyenneté peut faire l’objet d’une petite évaluation ou l’enseignant peut prévoir une tâche d’évaluation plus conséquente qui les regroupera toutes. Les épreuves d’évaluation varient, mais devraient permettre aux élèves de démontrer leur compréhension de diverses manières. La démonstration des apprentissages peut se faire en collaboration ou de manière autonome.
Les enseignants peuvent choisir une question que toute la classe va explorer ou demander aux élèves de choisir la question à laquelle ils veulent répondre.

  • Comment les besoins diffèrent-ils des désirs? / Avons-nous besoin de tout ce que nous voulons?
  • Comment ma communauté peut-elle réduire le gaspillage?
    • Pour les élèves de prématernelle, garder la discussion au niveau de la classe – comment ma classe peut-elle réduire le gaspillage?
    • Pour les élèves de maternelle, changer la question :
      • Comment puis-je réduire le gaspillage?
      • Comment ma classe peut-elle réduire le gaspillage?
      • Comment ma famille peut-elle réduire le gaspillage?
  • Comment est-ce que je peux prendre soin de mes affaires et de mon environnement immédiat?
  • Qu’est-ce que j’apprends au sujet d’être un citoyen? Qu’est-ce que mon comportement révèle de ma citoyenneté?
  • Tout au long de ces leçons, les élèves ont exploré ces questions. Leur demander de répondre en groupe ou individuellement à l’une des questions ci-dessus à l’aide des méthodes suivantes :
    • Faire un jeu de rôle
    • Faire des affiches
    • Écrire une histoire/un indicatif publicitaire/une chanson/un poème

Indicateurs continus d’apprentissage

  • Examiner les élèves pour voir s’ils font preuve de comportements responsables en matière d’environnement dans la classe et l’école (p. ex. ils ne prennent que ce dont ils ont besoin pour qu’il en reste pour plus tard, ils réduisent leur consommation, ils utilisent moins d’eau, ils éteignent la lumière en sortant d’une salle, ils recyclent, ils compostent).
  • Revoir le tableau SVA avec la classe pour voir si on a abordé ce que les enfants voulaient savoir et si on a répondu à leurs questions.

JOURNAL DE RÉFLEXION PERSONNELLE DE L’ÉLÈVE SUR LA CITOYENNETÉ

Les élèves tiennent un journal de réflexion sur la citoyenneté, dans lequel ils notent l’évolution de leurs idées à ce sujet. Cette section donne des suggestions pour entamer une discussion pour leur journal. Les élèves sont invités à choisir une suggestion qui les intéresse.
  • Que fais-tu pour prendre soin de l’environnement? Comment sais-tu que ça fonctionne?
  • Pourquoi les gens jettent-ils leurs déchets par terre? Comment pourrais-tu les convaincre de ramasser leurs déchets?
  • Qu’est-ce que j’apprends au sujet d’être un citoyen?

Partie C: Ressources Le sens de soi, de ses racines et de sa communauté

RESSOURCES CONNEXES

  • Les Touverts – par Denitza Mineva
    « A travers la métaphore des couleurs, l’auteure invite de façon ludique l’enfant à découvrir, comprendre et apprécier la différence de l’autre, qui se révèle être très enrichissante. »
    http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/57226-les-touverts
  • Jeu – Ile de la tortue
    https://web.archive.org/web/20180821102452/http://www.aadnc-aandc.gc.ca/fra/1302879617601/1302879797258
  • L’histoire Ojibwe de la Création de l’île de la Tortue
    http://www.native-drums.ca/index.php/Histoires/La_Creation?tp=f&bg=1&ln=f
  • La charte pour les enfants –série pour les enfants – DC Canada Education Publishing :
    http://www.dc-canada.ca/lacharte.html
  • Le monde est un village – par David J. Smith
  • Un air de familles – le grand livre des petites différences – par Béatrice Boutignon
    Publié par LE BARON PERCHÉ
    Date: mars 2013
  • Bien vivre tous ensemble – par Catherine Dolto
    Thèmes : citoyenneté , grands-parents , parents , politesse , société , solidarité
  • Les 10 choses à faire pour protéger ma planète – par Melanie Walsh
    Voici dix idées simples à la portée de tous pour améliorer le monde qui nous entoure et faire un geste pour l’environnement. Un livre important pour faire du bien à notre planète.
  • Ma journée verte : 10 choses que je peux faire chaque jour – par Melanie Walsh
    Voici dix bonnes habitudes à donner à tous les petits, pour que chaque jour soit… une journée verte!
  • Coâ encore ! – par Lydia Devos
    Ce texte aborde de façon ludique un problème simple, comment vivre ensemble, sans empiéter sur la vie des autres.
  • Silence la violence – par Sylvie Girardet
    Face à un conflit, il y a d’autres alternatives que la violence. Loups, chameaux, oiseaux, chat, souris, cochons, taupe et ouistitis prouvent, à travers six petites fables, que discuter vaut mieux que se battre, que l’écoute est préférable au rejet, que rien ne vaut l’entraide et qu’il faut toujours parler de ce qui peut blesser
  • Vive le civisme! – par Sylvie Girardet
    A travers cinq petites fables, les petits poussins, l’éléphant, la souris, les singes farceurs et leurs comparses nous montrent comment la solidarité, le respect, la politesse rendent cette cohabitation possible et agréable. Ils nous invitent à respecter la planète, nous font découvrir les institutions de notre pays, ainsi que les droits de l’Homme et de l’Enfant. Une occasion pour petits et grands citoyens de discuter et d’apprendre ensemble

LIENS AVEC D’AUTRES APPRENTISSAGES CRITIQUES

É-DV.2 : Utilise ses connaissances du sujet et de sa langue première.

e. Établit le lien entre ce qu’il ou elle est en train d’apprendre et son monde.

É-DV.3 : Fait un rapprochement entre le contenu du message et son vécu pour vérifier sa compréhension.

a. Dégage à l’aide d’illustrations et de gestes le sens global d’une très courte histoire lue à haute voix.

b. Reconnait la routine liée à des situations d’écoute.

c. Utilise la mimique, le volume, les illustrations, le contexte de la situation, pour soutenir sa compréhension.

d. Dégage le sens global du message à partir par exemple des illustrations, des tableaux, des objets, des vêtements.

É-DV.5 : Clarifie sa compréhension en posant des questions simples en y répondant.

a. Pose des questions et explique des caractéristiques de la saison à partir de ses observations authentiques et de sorties à l’extérieur p. ex. « Où est allée la pluie? » « Pourquoi est-ce que la neige est dure? »

b. Pose une question en anglais ou en français pour demander des explications.

É-DV.6 : Explore son milieu naturel et construit y compris :

  • explorer et construire le sens de soi et de son monde en observant les caractéristiques des plantes, des animaux, des humains et des objets;
  • prendre conscience de la sécurité et la mettre en pratique;
  • comparer des quantités d’objets de 0 à 10 à l’aide de la correspondance biunivoque;
  • mesurer à l’aide de la comparaison directe;
  • explorer les caractéristiques des matériaux et des objets familiers dans son environnement.

c. Observe et décrit à l’oral les caractéristiques observables de plantes, d’animaux, d’humains et d’objets y compris :

  • la couleur;
  • la texture;
  • l’odeur;
  • la forme;
  • la taille;
  • la masse (le poids);
  • la capacité (du contenant).

d. Recueille et note des informations sur les caractéristiques de son milieu naturel et construit en utilisant tous ses sens et de technologies telles que les appareils photos numériques, enregistreurs audios, magnétoscopes et tablettes à croquis.

e. Fournit des exemples de la façon dont sa vie quotidienne est influencée par les conditions météorologiques p. ex. « Je porte des mitaines quand il fait froid dehors; Je porte des lunettes de soleil quand journée est ensoleillée ».

f. Pose des questions portant sur les effets de la lumière et de la chaleur sur différents objets et explore pour répondre à ses questions p. ex. « Quel est l’effet de la chaleur et de la lumière sur les crayons de cire? sur un verre d’eau? sur un morceau de glace? sur une cuillère? sur des plantes? sur un nounours? »

g. Identifie d’un coup d’œil et décrit des arrangements familiers de personnes d’animaux ou d’objets à l’école, chez soi et dans sa communauté.

É-GV.4 : Utilise le français acquis pour s’organiser mentalement et physiquement ainsi que pour interagir avec autrui afin de répondre à une variété d’intentions :

  • un processus utilisé;
  • des consignes ou directives;
  • une description de son environnement des personnes et des expériences;
  • des sentiments et comportements propices aux saines relations à l’école et au travail coopératif;
  • une expression de ses gouts;
  • la conclusion d’une histoire collective ou lue par l’enseignant ou l’enseignante.

g. Raconte des histoires sur des expériences antérieures et établit des connexions personnelles et imaginatives à des expressions artistiques.

k. Identifie et nomme des lieux dans l’école et sur le terrain de jeu.

É-GV.5 : Utilise les gestes la mimique le volume la prosodie et les supports visuels pour se faire comprendre.

a. Montre aux interlocuteurs les supports visuels utilisés dans sa présentation p. ex. se place devant le public pour que les gestes nécessaires à la compréhension soient visibles de tous, manipule un objet ou une illustration afin de mettre en évidence ce qu’il ou elle veut présenter.

b. Incorpore les modèles de langue répétées en classe dans son parler.

c. Crée un message pour un ou une camarade de classe.

d. Dicte des histoires ou des messages courts et simples pour accompagner ses dessins ses mouvements ses représentations et ses projets.

É-GV.7 : Utilise ses connaissances du sujet et de sa langue première pour décrire :

  • son environnement;
  • des personnes;
  • des expériences.

b. Donne quelques détails sur une photo ou un dessin par exemple :

  • les circonstances entourant la photo ou le dessin (qui l’a prise ou qui l’a fait à quelle occasion etc.);
  • en quoi ils sont spéciaux.
  • Établit les liens entre les expressions artistiques et sa vie en répondant à des questions telles que :
  • « Pourquoi est-ce que l’artiste a utilisé la pâte à modeler pour créer ce tableau ou ce dessin? »
  • « A quoi cette image te fait penser? »

É-GV.11 : Objective en expliquant ce qu’il ou elle fait et en donnant ses raisons.

a. Discute avec l’enseignant de ce qu’il ou elle fait quand il ou elle cherche à négocier le sens:

  • « Est-ce que je comprends? »
  • « Qu’est-ce que je comprends? »
  • « Qu’est-ce que je ne comprends pas? »
  • « Qu’est-ce que je peux faire pour comprendre? » (Viola 2000)
  • « Qu’est-ce que je fais pour comprendre? »
  • « Qu’est-ce qui m’a aidé(e) le plus à comprendre? Pourquoi ou comment? »

É-AF.2 : Partage ses expériences en immersion dans des situations initiées par lui ou elle ou ses pairs.

a. Exprime à l’oral ses nombreux accomplissements dans diverses situations de communication authentiques p. ex. « Je peux jouer en utilisant le français. » « Je peux représenter ma maison avec des blocs. »

É-AF.3 : Prend des risques dans :

d. Tente de communiquer en français autant que possible.

Kindergarten Resources Maternelle Francaise